Cultural Engineering Group

Services & Ressources en ingénierie culturelle

Décentralisation : acteurs culturels, réveillez-vous ! / 1

La décentralisation est un cauchemar ? Vous n’y comprenez rien ? La Culture est en danger ? Et pourquoi ? Voici un petit article pour tenter de vous résumer sur quoi repose actuellement notre système culturel, ce qu’il produit comme « effets » – dont trois gros rapports récents[i] (Syndicats, Cour des Comptes et Premier Ministre) qui dressent un état des lieux – et pour vous faire part de nos propositions pour renouveler de toute urgence, même à la marge, ce « système que le monde entier nous envie ! ». Oui mais voilà, personne ne l’a copié – nous sommes bien le pays de l’exception culturelle ! – et d’autres chemins existent, nous les avons repérés, pour revivifier ce système. Ce que nous souhaitons ? Une Culture plus jeune, moins inégalitaire, plus en phase avec la société, plus agile et mieux adaptée aux territoires et qui rejoindrait, aussi, le grand cercle de la culture créative internationale.

Première partie : pourquoi cette référence à la décentralisation ?

  • Parce que la décentralisation est le seul exercice qui permette de réinterroger toutes nos procédures : est-ce que l’Etat est le bon périmètre pour cette action, le plus pertinent ? Ce dispositif doublonne-t-il avec celui d’une autre collectivité ? Cette mission relève-t-elle de l’Etat ou peut-il la transférer à une autre collectivité ? En a-t-on évalué les effets ? Faut-il la conserver ? La modifier ? La supprimer ?

Et, ce faisant, l’exercice de la décentralisation permet aussi et surtout de faire son deuil de vieilles procédures, qui ne correspondent plus à la réalité du terrain, et d’en inventer de nouvelles. Soit une source précieuse de réflexions et d’économies, qui peuvent redonner du souffle aux politiques culturelles ! Difficile de tricher, de relativiser, avec la décentralisation : elle place l’évaluation en seul mode d’appréciation et, comme la psychanalyse ou les Exercices de Saint Ignace de Loyola, les méthodes de la décentralisation mettent la vérité à nu, afin de reconstruire des projets sur de meilleures bases.

  • Parce qu’une avalanche de gros mensonges sont régulièrement publiés par l’ensemble de la presse. Citons dans le désordre « Le MUCEM, un musée parisien décentralisé », ou Le Louvre, dont des chefs d’œuvres de la collection sont décentralisés à Lens, tout comme celles de Pompidou, « Premier musée d’art moderne et contemporain décentralisé à Metz ! ». Alors que ces trois musées sont simplement « délocalisés ». Une décentralisation impliquerait en effet, du point de vue juridique, un transfert de propriété (Collections et/ou bâtiments) et les compétences qui vont avec (Personnels) accompagnées des transferts financiers adéquats. Ce qui n’est pas le cas pour les trois nouvelles antennes. L’Etat (MUCEM) et les établissements publics (Le Louvre et le Centre Georges Pompidou) n’ont pas transféré la propriété des collections, les personnels et les moyens aux trois villes concernées. Ce sont donc des antennes, délocalisées en régions.
  • Parce que, surtout, trois textes importants sont sortis en « salve » entre juin et juillet, juste avant l’examen du projet de loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles qui débutait hier à l’Assemblée nationale, qui présentent tous un état des lieux de la décentralisation de nos politiques et que, il faut le constater avec les syndicats (SYNDEAC, CIPAC, Fédération CGT Spectacle et PROFEDIM), la Culture n’est pas du tout « dans le coup », absente de ces rapports, ou presque… Par cette absence dans les projets à 5 ou 10 ans, la Culture risque fort, le SYNDEAC a raison, de céder la place à d’autres compétences, jugées prioritaires par les collectivités territoriales, à l’avenir.
  • Parce que, enfin, les acteurs de la culture, d’habitude si prompts à grimper aux rideaux, ne disent mot, publiquement, sur les avis et propositions de ces trois textes. A l’exception de la manif’ d’Avignon du 13 juillet qui vient en réaction aux propositions de modernisation de l’actuel Gouvernement, aucune réaction des « tutelles », celles de l’Etat ou des collectivités territoriales, n’est venu infirmer les quelques très douloureux constats de ces textes. Pourtant, pendant les vacances, les débats et les votes des lois continuent !
Evelyne Lehalle et Philippe Gimet*.

*Evelyne Lehalle est membre historique de Cultural Engineering Group. Consultante senior spécialisée dans les instituions muséales, les stratégies culturelles et touristiques, dont le parcours est particulièrement riche, Evelyne Lehalle a notamment été responsable culture d’Odit France (aujourd’hui Atout France), responsable à la direction des musées de France et au ministère de la culture, responsable à la direction des musées de la Ville de Marseille. Elle dirige depuis 2009 Nouveau Tourisme Culturel, dont le blog est également partenaire de Cultural Engineering Group.

*Philippe Gimet est fondateur de Cultural Engineering Group, membre de l’Institut de Coopération pour la Culture, consultant et assistant à maîtrise d’ouvrage.


[i] Les trois textes sont :

1)      DISCOURS A L’OCCASION DES FESTIVALS D’ETE, 8 juillet 2013 (Fédération CGT du Spectacle-SYNDEAC-PROFEDIM-CIPAC). Ce texte est une déclaration de ce qui ne va pas, selon les syndicats,et sera à la base des revendications de la manifestation prévue le 13 juillet. D’autres actions sont prévues et annoncées si les signataires n’obtenaient pas de réponses satisfaisantes pour leurs revendications.

 http://syndeac.org/index.php/politiques-publiques/lutte-pour-les-budgets/actions-mobilisations/1669-discours-a-loccasion-des-festivals-dete-8-juillet-2013

2)      L’ORGANISATION TERRITORIALE DE L’ETAT. Rapport public thématique-Cour des Comptes, juillet 2013

http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0202889728237-la-cour-des-comptes-epingle-l-organisation-de-l-etat-sur-le-territoire-585194.php?xtor=EPR-101-%5bNL_13h%5d-20130711-%5bs=461370_n=2_c=201_%5d-1622909@2

La Cour des comptes invite les pouvoirs publics à faire évoluer en profondeur l’organisation de l’État sur le territoire afin de répondre aux évolutions économiques et sociales.(Voir des extraits pour la Culture  ci-dessous).

3)      LA STRATEGIE D’ORGANISATION A 5 ANS DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE DE L’ÉTAT, Rapport à Monsieur le Premier ministre,Juin 2013 –  Jean-Marc Rebière et Jean-Pierre Weiss

POUR EN SAVOIR PLUS : suivre le très bon dossier « Actes III de la décentralisation, la réforme pas à pas », et le projet de loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles. Ce  dossier  élaboré et tenu à jour par La Gazette des Communes :  http://www.lagazettedescommunes.com/dossiers/acte-iii-de-la-decentralisation-la-reforme-pas-a-pas/

 

 

Publicités

Classé dans:Analyses, Gouvernances, Ingénieries, Politiques culturelles, , , , ,

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Audience stats (year nine)

  • 392,003 page views

Network map today : 3020 experts members and contributors

Rejoignez 3 707 autres abonnés

Themes

Action artistique et culturelle Aménagement du territoire Architecture Art dans la ville Art et espace public Arts sciences et technologies Billets réflexifs Capitales européennes de la culture Coopération culturelle Coopération internationale Creative cities Création contemporaine Création numérique Cultural Engineering Group Culture et développement territorial Culture et innovation Dialogue interculturel Diversité culturelle Démocratisation de la culture Développement culturel Développement des territoires Développement durable Développement soutenable Economie créative Economie de la culture Equipements publics Ethique Europe Evaluation des politiques culturelles Financement de la culture Finances publiques Gouvernance culturelle Industries créatives Industries créatives et design Industries culturelles Ingénierie culturelle Ingénierie de la connaissance Ingénierie touristique Innovation Innovation sociale Interculturel Marché de l'art Marketing culturel Marketing des territoires Musées Musées et nouvelles technologies Mécénat Métropoles créatives Nouveaux médias Nouvelles gouvernances Nouvelles technologies Patrimoine Patrimoine numérique Politique culturelle Politique des territoires Politique européenne Politiques culturelles Politiques de l'innovation Politiques des territoires Politiques européennes Politiques publiques Politiques publiques et PPP Polémiques Prospective RGPP Réforme de l'Etat Réforme des collectivités territoriales Réformes Soft power Soutenabilité Tourisme Tourisme culturel Tourisme culturel et nouvelles technologies UNESCO Urban planning

Member of The Internet Defense League