Cultural Engineering Group

Services & Ressources en ingénierie culturelle

Atlas de l’influence française au XXIe siècle

630-atlas-influence-francaise

L’Institut français et les éditions Robert Laffont publient l’Atlas de l’influence française au XXIe siècle. 55 personnalités du monde diplomatique, de la recherche ou de la culture ont apporté leur contribution à cet ouvrage de géopolitique qui comprend 48 cartes.

Conduire, dans un monde devenu multipolaire, une politique d’influence ambitieuse et cohérente suppose de comprendre les ressorts et les voies de la circulation des idées, des œuvres et des hommes. C’est à ce défi lancé à la diplomatie française, comme à tous ceux dont l’activité contribue au rôle international de la France, qu’entend répondre l’Atlas de l’influence française au XXIe siècle, dirigé par Michel Foucher.

Initiée par le ministère des Affaires étrangères et l’Institut français dans le sillage du colloque « Diplomatie française – un atout pour la France dans un monde en mouvement », organisé en 2011 au Collège de France, la réalisation de cette somme ambitieuse a mobilisé le réseau diplomatique, des spécialistes et des experts, conviés à recueillir de nombreuses données et à contribuer directement à sa rédaction.

Du cinéma à l’enseignement, de la gastronomie aux entreprises et aux grands groupes, de la coopération scientifique aux Français établis hors de l’Hexagone, 48 cartes dressent le tableau d’une influence dont les registres et les relais sont autant de leviers pour donner à la France toute sa place dans la mondialisation.

Présenté en avant-première lors de la XXIe conférence des ambassadeurs en août 2013, l’Atlas sera diffusé par l’Institut français au sein du réseau diplomatique et culturel.

Une version numérique, actuellement en préparation, sera disponible d’ici quelques mois.

Atlas de l’influence française au XXIe siècle, sous la direction de Michel Foucher, co-édition Robert Laffont / Institut français, 2013, 179 p.

Les auteurs

Michel Foucher est géographe, diplomate et grand voyageur. Professeur à l’École normale supérieure de la rue d’Ulm, il est notamment l’auteur du classique Fronts et frontières, un tour du monde géopolitique (Fayard), de La République européenne (Belin) et dernièrement de l’atlas La Bataille des cartes (François Bourin).

Pascal Orcier, cartographe, est normalien, agrégé et docteur en géographie. Il enseigne à l’université Jean-Moulin-Lyon-III.

Sommaire

Introduction : Puissance et influence, repère et référence

Partie 1 : Les fondamentaux de l’influence

Partie 2 : Style, savoir-faire et coopérations

Partie 3 : Culture, idées et savoirs

Filed under: Gouvernances, Outils, Ressources, , , , ,

La décentralisation nuit à la culture

Malgré les protestations des experts artistiques, la mairie de Trnava, en Slovaquie occidentale, a annulé un festival multimédia. Pour le quotidien de gauche Pravda, c’est une raison pour remettre en question la décentralisation de la politique culturelle : « Tout cela nous rappelle la période d’avant 1989. Les directeurs de l’autorité responsable des musée d’art en Slovaquie parlent de pratiques totalitaires. Mais que fait-on des pratiques totalitaires dans une société démocratique ? En outre dans le domaine de la gestion municipale autonome, là où il faut être proche des citoyens et de leurs souhaits ? Dans son programme, le gouvernement assure vouloir réévaluer la décentralisation dans le domaine de la culture. Cette déclaration fait craindre les pires expériences déjà rencontrées lors du transfert des compétences culturelles aux communes. A ce niveau, nous nous débattons avec des autorités incompétentes qui ne disposent bien souvent que du bac et croient comprendre la culture, quand elles ne connaissent que les histoires d’amour des séries télé. »

Source : BpB

Filed under: Analyses, Gouvernances, Politiques culturelles, , , ,

1ères rencontres de la culture et de la coopération décentralisée

Dans le cadre d’une réflexion menée sur les contenus des coopérations décentralisées, Cités Unies France cherche depuis plusieurs années à mettre en valeur les pratiques comportant une forte « valeur ajoutée » aussi bien pour les collectivités partenaires que pour les collectivités françaises. La culture, activité historique de la coopération décentralisée est un de ces thèmes « fédérateurs » du fait des projets qu’elle concerne – formation, éduction artistique, ingénierie, patrimoine, livre, arts de la scène, cinéma – et des populations qu’elle touche au Nord comme au Sud.

Souhaitant faire le point sur ce thème, Cités Unies France et la Mairie de Toulouse organisent la première édition des rencontres de la culture et de la coopération décentralisée qui se déroulera les 1er et 2 juillet 2010 
au Palais des congrès de Toulouse.

Ces journées, placées sous le signe de l’échange et du débat, seront l’occasion d’instaurer le dialogue entre des personnalités concernées : élus aux relations internationales et aux affaires culturelles, opérateurs culturels, représentants de l’Etat, experts, journalistes…

Pour plus d’informations : Laure Blaise-Lyon, chargée de mission

Documents à télécharger : Programme des rencontres

Source : Cités Unies France

Filed under: Evénements, Expériences, Gouvernances, Ingénieries, Politiques culturelles, Ressources, , , , ,

Un Ping Pong artistique entre la France et l’Angleterre en 2010

La Cellule, réseau de professionnels de l’organisation du spectacle qui dirige et accompagne des projets culturels en France et en Europe, lance une opération peu banale qui mérite un coup de projecteur. Créé et piloté par Le Muscle et La Cellule, le PING PONG PROJECT est un projet européen qui a pour objectif de favoriser les échanges artistiques internationaux dans le domaine de la création dans l’espace public. Il s’agit de conseiller en amont les directeurs de festival internationaux dans le cadre de leur recherche de programmation puis de mettre en place des partenariats avec d’autres festivals  créant ainsi les condition d’un PING PONG artistique. Les directions de festival ont la maîtrise des propositions d’échanges entre eux. Parallèlement, les artistes sélectionnés sont accompagnés dans la conduite de leurs projets et s’organisent in situ avec les festivals des espaces de convivialité et des temps de rencontres professionnelles.

In fine, il s’agit de stimuler les échanges de pratiques, développer et animer de nouveaux réseaux à l’international auprès des structures culturelles et des institutions, de s’interroger sur la mobilité des artistes et les soutenir dans leur démarche de diffusion et de mettre en scène de nouveaux territoires en allant à la rencontre de nouveaux publics.

Initié en 2009 au festival TAC de Valladolid, le PING PONG PROJECT prend toute sa dimension en 2010 avec le festival Cratère/Surfaces à Alès et le Stockton International Riverside Festival à Stockton-on-Tees (UK).

L’ambition et la particularité de ce projet européen : organiser des Ping Pong artistiques sur l’ensemble du territoire à partir d’une ingénierie de projet où un accompagnement spécifique est réalisé et un suivi des retombées est transmis à chaque équipe artistique en promotion.

Les festivals d’Alès (Cratère/Surfaces) et de Stockton-on-Tees (Stockton International Riverside Festival) se lancent dans ce premier Ping Pong à travers l’Europe en 2010 et ce sont les directeurs des structures respectives qui en parlent le mieux :

  • « Cratère/Surfaces à Alès attend beaucoup d’une confrontation pacifique avec Stockton et ses artistes. Le jeu gagnant restera celui de l’innovation, du point de vue original, de la création. A ce jeu, point de perdant. Nos festivals en seront plus alertes… » (Denis Lafaurie, directeur du Cratère).
  • « La collaboration Ping Pong entre le SIRF et Cratère/Surfaces donnera aux artistes français et anglais impliqués l’opportunité de découvrir de nouveaux publics, et de nouvelles perspectives. Pour le public, c’est un instantané de deux cultures, exposé dans la rue ». (Frank Wilson, artistic director).

Conrètement, Ils accueilleront chacun 5 compagnies de l’autre pays dans leur programmation :

Compagnies Ping Pong à Alès : Cratère/Surfaces (Du 1er au 3 juillet) :

Le festival international de création en espace public « Cratère/Surfaces » a été créé en 1999 par Le Cratère, Scène nationale d’Alès. Cratère/Surfaces fait le choix de mettre en avant la création artistique dans l’espace public.

Compagnies Ping Pong à Stockton : Stockton International Riverside Festival (du 28 juillet au 1er aout) :

Le « Stockton International Riverside Festival » a été créé en 1988. 23 ans après, c’est un festival d’arts en espace public d’envergure internationale. Il est aujourd’hui organisé par la ville de Stockton-on-Tees, sous la direction de Frank Wilson.

Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant du déroulement et du bilan de cette opération d’une rare pertinence.

Filed under: Evénements, Expériences, Ingénieries, , , ,

Coopération décentralisée

Suite au rapport d’initiative de Pierre Schapira, député européen membre de la commission du développement, la Commission européenne a mis en place des financements en faveur de la coopération décentralisée. 
Les fonds alloués à ce programme destiné à co financer des projets menés par des ONG ou des collectivités territoriales sont encore peu utilisés à l’heure actuelle par les collectivités territoriales, qui ne connaissent pas encore bien les possibilités offertes par ces lignes de financement.
Pour 2007-2010, le programme est doté de 903 millions d’euros. Il est organisé autour de trois axes :

  1. promotion d’une société basée sur l’intégration et l’autonomie dans les pays partenaires. 82% du montant financier est consacré à cet axe
  2. sensibilisation  et éducation en Europe. 14% du montant total
  3. coordination et création de réseaux. 2% du montant total
De nouveaux appels à propositions ont été lancés. Des appels concernant des projets de développement dans le Sud sont déconcentrés, c’est à dire qu’ils sont disponibles en ligne, sur les sites Internet des délégations de la commission européenne dans les Etats du sud concernés. 
Pour un panorama des appels à projets pays par pays, cliquez ici.
Pour répondre à ces appels, une note succincte doit être envoyée avant le 10/02/2009. D’autres appels à propositions concernent aussi des actions de sensibilisation et de coordination sont centralisées 
Les dates limites de soumission de notes succinctes sont respectivement les 17/02/2009 et 31/03/2009.
Toutefois, ce n’est pas le seul programme européen qui peut financer des actions de coopération décentralisée, les collectivités peuvent aussi répondre à des appels à projets de programmes thématiques, comme sur l’eau par exemple. 
La Maison européenne des pouvoirs locaux français avait largement encouragé l’adoption de ce programme destiné à co financer des actions de coopération décentralisée, seul programme européen spécifiquement dédié aux collectivités locales.
Par ailleurs, l’importance des collectivités locales dans le développement a été soulignée par la Commission européenne dans sa communication intitulée : «  le rôle des autorités locales dans le développement » à laquelle est annexée une charte européenne de la gouvernance locale adoptée lors des dernières journées européennes du développement à Strasbourg.
Cette communication a un double objectif : reconnaître dans un document spécifique le poids et le potentiel des autorités locales dans le développement. En Europe, plus de 71 000 municipalités, plus de cent régions…sont concernées et les montants financiers consacrés à ce type d’action sont importants et en constante augmentation : 700 millions d’euros en Allemagne en 2006, 442 millions d’euros en Espagne en 2006,  plus de 30% d’augmentation de l’aide en France depuis 30 ans. La communication reconnaît aussi l’expertise dont disposent les collectivités dans de nombreux domaines (déchets, urbanisme, santé…). Les défis de cette communication étaient le manque de données globales et la multiplicité des acteurs. La Commission propose entre autres de :

  • organiser des assises annuelles de la coopération décentralisée.
  • établir un atlas de la coopération décentralisée mettre en place des mécanismes permettant de mieux cerner l’action. 
  • mettre en place des bourses à la coopération décentralisée (exemple : outil informatique qui permettrait de faire coïncider l’offre et la demande)
  • contribuer à la mise en place d’une plate-forme européenne des autorités locales et régionales pour le développement. Cette dernière a été lancée à l’occasion des journées européennes du développement et doit permettre, à l’image de Concord pour les ONG, des échanges de bonnes pratiques afin de renforcer le rôle des collectivités dans la coopération internationale.

Source : MEPLF

Filed under: Analyses, Ingénieries, Politiques culturelles, Ressources, , ,

Audience stats (year nine)

  • 398 170 page views

Network map today : 3020 experts members and contributors

Rejoignez 3 775 autres abonnés

Themes

Action artistique et culturelle Aménagement du territoire Architecture Art dans la ville Art et espace public Arts sciences et technologies Billets réflexifs Capitales européennes de la culture Coopération culturelle Coopération internationale Creative cities Création contemporaine Création numérique Cultural Engineering Group Culture et développement territorial Culture et innovation Dialogue interculturel Diversité culturelle Démocratisation de la culture Développement culturel Développement des territoires Développement durable Développement soutenable Economie créative Economie de la culture Equipements publics Ethique Europe Evaluation des politiques culturelles Financement de la culture Finances publiques Gouvernance culturelle Industries créatives Industries créatives et design Industries culturelles Ingénierie culturelle Ingénierie de la connaissance Ingénierie touristique Innovation Innovation sociale Interculturel Marché de l'art Marketing culturel Marketing des territoires Musées Musées et nouvelles technologies Mécénat Métropoles créatives Nouveaux médias Nouvelles gouvernances Nouvelles technologies Patrimoine Patrimoine numérique Politique culturelle Politique des territoires Politique européenne Politiques culturelles Politiques de l'innovation Politiques des territoires Politiques européennes Politiques publiques Politiques publiques et PPP Polémiques Prospective RGPP Réforme de l'Etat Réforme des collectivités territoriales Réformes Soft power Soutenabilité Tourisme Tourisme culturel Tourisme culturel et nouvelles technologies UNESCO Urban planning

Member of The Internet Defense League