Cultural Engineering Group

Services & Ressources en ingénierie culturelle

La taxe sur Google affaiblit les entreprises d’Internet

Le président français Nicolas Sarkozy veut taxer les recettes publicitaires des entreprises d’Internet. L’attaque s’adresse aux entreprises telles le groupe américain Google qui absorbent une grande partie du marché publicitaire français en ligne sans payer d’impôts en France. Une idée absurde, estime le journal économique Financial Times Deutschland : « En effet, il ignore complètement l’essence d’Internet, où les groupes ont leur siège principal aux Etats-Unis, leurs administrations en Irlande et leurs serveurs disséminés dans le monde entier. La commission ne sait même pas exactement comment la créance fiscale devra être calculée ni comment la recouvrer. Les groupes doivent s’en occuper eux-mêmes quel que soit le coût et l’ampleur que cela peut générer. Et cela uniquement dans le but de procurer à moyen terme à Sarkozy jusqu’à 20 millions d’euros de plus de fonds publics qui permettront de financer une campagne de communication contre les copies pirates ou des subventions douteuses pour des maisons d’édition de journaux. Finalement, une taxe de ce type ne sanctionne que les entreprises dans son pays qui préfèrent miser sur les innovations plutôt que sur les subventions. »

Source : BpB.

Filed under: Analyses, Politiques culturelles, , , ,

Avatar, le film le plus cher génère de la croissance

Le nouveau film Avatar du réalisateur James Cameron est le film le plus cher de tous les temps, avec des coûts de production de près de 350 millions d’euros. Le quotidien La Tribune souligne la façon dont l’innovation peut booster la croissance : « À Hollywood, que l’on disait en crise, cette certitude est ancrée dans les gènes. Et au moment où certains films bouclent difficilement leurs budgets, où les studios semblent hésiter sur leur stratégie face à Internet, sort sur nos écrans le film le plus cher de l’histoire. Un comble ! Non, de l’opportunisme et de la réactivité d’acteurs économiques, dont le seul objectif est d’attirer un maximum de clients (oh ! pardon, de spectateurs). … Surtout, ‘Avatar’ s’avère être un formidable accélérateur pour la diffusion du cinéma en relief. Les films 3D qui se multiplient depuis dix-huit mois n’ont été jusqu’ici vus en relief que par une petite minorité. Cette fois, plus d’une salle sur deux où le film est à l’affiche en France s’est équipée pour projeter en 3D. »

Source : BpB.

Filed under: Evénements, Expériences, , , ,

Les britanniques et les espagnols planchent sur l’innovation et la culture

La réunion inaugurale du XIIIème forum entre la Grande-Bretagne et l’Espagne qui s’est tenu récemment à Madrid fut présidée par les ministres de la culture espagnol et britannique et avait pour thème l’innovation et la créativité dans le monde culturel. Ce forum a servi à la prochaine présidence espagnole de l’Union Européenne de préparer une part importante de l’agenda européen, où le rôle joué par la culture dans l’économie, l’emploi, l’innovation, la compétitivité et la création est considérable.

Les experts britanniques et espagnols qui ont planché sur ces questions dans les quartiers de l’ambassade britannique à Madrid ont mis en œuvre un programme de travail des plus chargés, où l’innovation et l’action culturelle constituent même en temps de crise des leviers importants autant pour les industries dites « créatives » (télécommunications, mode, jeux, design, etc.), l’attractivité et le rayonnement des territoires, que pour le modèle de société à construire. Par ailleurs le poids stratégique de la langue anglaise et de la langue espagnole dans le monde étant considéré comme un atout majeur et une forte expérience accumulée, le vecteur économique et culturel que constituent les langues n’a pas non plus été occulté dans la travaux.

Le panel d’experts invités était impressionnant, mélangeant intellectuels, scientifiques, et entrepreneurs mais ce qui a surtout frappé les esprits c’est la détermination des deux pays à proposer des alternatives à la sempiternelle opposition entre les modèles idéologiques dominants qui se sont succédés les uns après les autres à la conduite de l’Europe. Le souci du citoyen européen et de la construction d’une société européenne hélas toujours hésitante ont prévalu et il faut s’en réjouir car cela augure peut-être d’une nouvelle étape importante pour la cohésion et la solidarité de l’Union, à l’heure où les questions d’identité et de nation prennent une part inquiétante dans les débats publics.

Filed under: Analyses, Evénements, Gouvernances, Politiques culturelles, , , , ,

France Télévisions partenaire du Louvre

Le Musée du Louvre et France Télévisions on signé un partenariat pour une période de quatre ans visant à « favoriser l’appropriation de l’art et de la culture par un large public ». L’objectif de ce partenariat vise notamment à mieux faire connaître la richesse de la programmation du musée et de promouvoir l’éducation culturelle et artistique sur les diverses antennes du groupe public. France Télévisions a également indiqué qu’il envisageait d’autres accords avec les grandes institutions culturelles françaises. Cet accord fonde de nombreux espoirs car il est le signe d’une tentative de réponse à une demande récurrente de la part des lieux culturels. Nous sommes encore loin de ce que la BBC propose depuis longtemps déjà mais ce pas supplémentaire de la télévision publique en direction de la culture permet à cette dernière de faire un pas supplémentaire et positif vers le grand public.

Filed under: Expériences, Politiques culturelles, , ,

L’accès aux offres culturelles laisse à désirer en France

CE-2009-5Dans une récente étude du DEPS, Olivier Donnat dresse un constat qui vient nourrir indirectement l’idée récurrente de l’échec du Ministère de la Culture et de la Communication en matière de démocratisation de l’accès à la culture : les personnes disposant de faibles revenus ne profitent pratiquement pas des offres culturelles en France. Le quotidien Le Monde en recherche la responsabilité du côté de l’Etat : « En matière d’accès à la culture, les résultats sont cinglants pour l’action de l’Etat … . La situation, en effet, a empiré par rapport aux enquêtes similaires de 1988 et 1997. Hormis le cinéma, l’art le plus démocratique, les gens modestes abandonnent toujours plus les pratiques et désertent les lieux culturels. Et la situation serait sans doute plus grave si l’Etat n’avait rien fait. … En fait, l’Etat ne s’est jamais vraiment donné les moyens de toucher les exclus de la culture. Ses actions envers les adultes sont sans cesse rognées. Et la sensibilisation des jeunes à l’école reste un serpent de mer. »

En fait, de quoi parle-t-on ? Les résultats de l’étude du DEPS soulignent l’ampleur des effets d’une décennie de mutations induites par l’essor de la culture numérique et de l’internet : montée en puissance de la culture d’écran, recul de la télévision et de la radio dans les jeunes générations, déclin persistant de la lecture de quotidiens et de livres et développement de la production de contenus.

Le journal Le Monde se trompe en pointant la révolution numérique pour faire une généralisation qui, alors que nous assistons en ce moment même au colloque du cinquantenaire du Ministère à l’Opéra Comique, est loin d’être aussi évidente.

Nous aurons l’occasion d’y revenir prochainement et apporterons notre témoignage sur ces trois journées de colloque mais en attendant, la synthèse de l’excellente étude d’Olivier Donnat est téléchargeable en cliquant ici.

Sources : BpB, Le Monde, Ministère de la Culture et de la Communication.

Filed under: Analyses, Ingénieries, Politiques culturelles, Ressources, , ,

Tutoriel Twitter pour les bibliothèques

twitterUn tutoriel Twitter avec une présentation spécifique de l’utilisation de cet outil de microblogging pour le monde des bibliothèques vient d’être mis en ligne. Ce tutoriel Twitter est signé Sophie Cornière, bibliothécaire à la Médiathèque de Rouen et a été initialement publié dans Bibliothèques, revue papier de l’ABF (Association des Bibliothécaires de France) dans son édition de juillet 2009 (n°45). Ce dossier consacré à l’outil de microblogging le plus utilisé dans le monde a la qualité d’être l’œuvre d’une praticienne au quotidien de Twitter (@sophiebib <http://twitter.com/sophiebib>) et auteur du blog Desperate Librarian Housewife.

Il est certainement de bonne augure que des professionnels du monde de la culture « classique » s’emparent des nouveaux outils numériques, particulièrement sur la toile, pour en extraire la meilleure part qui risquerait, sans eux, de ne pas naître.

À signaler également : la parution d’un Mini Guide pro pour Twitter, par la société ConseilsMarketing, téléchargeable gratuitement, ainsi qu’une étude sur l’utilisation de Twitter par les membres du gouvernement.

Source : ministère de la Culture et de la Communication

Contact : Sophie Cornière (http://twitter.com/sophiebibhttp://sophiebib.blogspot.com/ )

Filed under: Expériences, Ingénieries, Outils, , , ,

Cycle « Créativité et Territoires »

Lille1Créativité et innocation 2009La créativité est-elle en passe de devenir le nouveau dogme du développement des territoires ? C’est ce que laisse à penser le succès des approches de la « classe créative » et de la « ville créative », respectivement promues par un économiste américain et un sociologue britannique. Ils emboîtent ainsi le pas aux consultants en entreprises qui plaident pour une émulation de l’imagination au service de l’innovation. Le système capitaliste lui-même serait en phase de mutation, au croisement de l’économie de la connaissance et de l’économie de la culture. L’artiste devient l’archétype de ce travailleur flexible, motivé et inventif, que recherchent les entreprises innovantes et les industries dites créatives. Pour attirer ces créatifs porteurs d’espérance de développement économique, les villes misent sur leurs politiques culturelles et la régénération urbaine.

Point d’orgue de cet engouement, l’Union européenne fait de 2009 « l’année de l’innovation et de la créativité », dans une définition du développement qui dépasse la dimension économique et vise à atteindre des objectifs collectifs par la valorisation des aptitudes individuelles. Situation paradoxale qui fait de l’individu créatif, libre et non-conformiste, le dernier atout des entreprises et des territoires dans le jeu d’une mondialisation hyperconcurrentielle. Au risque de l’instrumentalisation de la créativité individuelle, de la marchandisation des valeurs culturelles, d’un nouvel élitisme social, d’une ville duale et d’un développement non durable des territoires.

L’Espace culture de l’université de Lille organise, dans le cadre des Rendez-vous d’Archimède, un cycle de débats intitulé Créativité et territoires, qui débutera le 13 octobre, à Lille.
La conférence introductive,

Une conférence introductive sera donnée par Bernard Stiegler, directeur du département du développement culturel au Centre Pompidou, le 13 octobre, à 18h30, dont voici l’abstract :

  • La société de la contribution Esquisse d’une critique de la creativ economy : au cours des dernières années, un nouveau modèle de développement économique territorial a été élaboré, venu des États-Unis, dont le chef de file est John Howkins. Dans un travail publié en 2001, il reprend le concept de cluster forgé par Michael Porter et l’applique – en le spécifiant – dans le domaine des industries et technologies culturelles pour caractériser ce qu’il appelle la creativ economy. En 2002, une théorie de la creativ class est promue par Richard Florida, qui pose qu’il faut la distinguer de la working class et l’attirer dans les zones de l’économie créative. On tentera de montrer que ces propositions posent mal une véritable question – à laquelle elles apportent des réponses erronées et qu’il faut combattre : au modèle de l’économie créative, il faut opposer celui d’une société de la contribution, qui ne sépare pas la prétendue creativ class d’un côté et la working class de l’autre, mais qui repense en revanche en profondeur le travail, et en le distinguant de l’emploi.

Trois autres conférences complèteront le cycle :

  • L’artiste, l’ingénieur et les nouvelles technologies, avec Alain Fleischer, directeur du Fresnoy, Studio national des arts contemporains, le 10 novembre ;
  • L’économie du marché de la créativité, avec Yann Moulier-Boutang, professeur de sciences économiques, université de technologie de Compiègne, le 24 novembre ;
  • Droit, création et art contemporain, avec Bernard Edelman, avocat, le 8 décembre.

Contact : Espace culture Université Lille 1, Cité Scientifique, 59650 Villeneuve d’Ascq – (03 20 43 69 09 – www.univ-lille1.fr/culture ). L’entrée est libre.

Filed under: Evénements, , , , ,

Grèce, l’urgence d’une loi sur le cinéma

Théo AngelopoulosPlus de 100 réalisateurs veulent boycotter le 50e festival international du film de Thessaloniki mi-novembre car le gouvernement grec refuse une nouvelle loi pour le secteur du cinéma. Le quotidien de gauche Ta Nea écrit à ce sujet : « Cette fois-ci, la révolution des cinéastes n’a rien à voir avec les problèmes du secteur mais avec les faiblesses, l’ignorance et l’incapacité de l’Etat de mettre en place une nouvelle loi sur le cinéma. Cela fait 22 ans que la même loi est en vigueur et ces dernières années il a sans cesse été question de la réformer. … Mais le Parlement ne s’en occupe pas. Une nouvelle loi permettrait au cinéma grec de devenir compétitif … et l’Etat grec pourrait faire des bénéfices plus importants. … On se demande pourquoi l’Etat grec ne s’intéresse pas à ce genre de choses. Il y a de nombreuses raisons. Mais cela vient surtout des cerveaux entartrés et bureaucratiques des ministres responsables qui ne peuvent pas voir le secteur du cinéma comme quelque chose de créatif et de compétitif. »

Source : BpB

Filed under: Analyses, , ,

GIS culture

Parmi les news savamment distillées par Capdigital via l’événement Futur en Seine (dont l’inauguration aura lieu le 29 mai prochain), notons la récente réunion qui s’est tenue au Ministère de la Culture et de la Communication pour le lancement d’un Groupement d’Intérêt Scientifique autour des sujets de la culture. Philippe Chantepie était évidemment aux commandes et à ses côtés siégeaient Pierre-Jean Benghozi, Françoise Benhamou et Alain Giffard.

Nouvelle preuve de la dynamique du DEPS à travers le méticuleux travail de Philippe Chantepie, le choix de traiter plus fortement les projets, études et collaborations entre les chercheurs et les entreprises. Ce champ d’investigation est vaste mais surtout stratégique, à l’heure où les industries créatives et culturelles sont en pleine mutation économique, technologique et professionnelle, entraînant dans leur sillage une partie du monde de la culture dans un mouvement d’accélération que nous n’avons pas connu depuis longtemps. A suivre de prêt.

Filed under: Expériences, Ingénieries, Politiques culturelles, , , , ,

Digital Britain (suites)

Le parti conservateur de Grande-Bretagne met en place un groupe de travail sur les industries créatives. Jeremy Hunt, Secrétaire à la culture du cabinet fantôme, a déclaré que ce nouveau rapport irait au-delà du rapport Digital Britain du gouvernement, dont il a félicité l’analyse pointue mais critiqué le manque de mise en pratique. « Il existe une chance réelle pour nos industries créatives de sortir la Grande-Bretagne de la récession – mais seulement si le gouvernement fait suivre l’acte à la parole », dit Hunt. Le pays serait parmi les leaders dans les industries de la musique, du cinéma, des ludiciels et de la télévision – une position initiale unique pour faire de la Grande-Bretagne le centre créatif du monde.

Le groupe de travail, qui devra soumettre son rapport à l’automne, sera présidé par Greg Dyke, ancien directeur général de la BBC. Parmi les autres membres on compte Elisabeth Murdoch, ex-PDG de Sky TV, Charles Dunstone de Carphone Warehouse, Brent Hoberman, co-fondateur de Lastminute.com et Lucian Grainge, président et directeur général d’Universal Music Group International. Le groupe sera chargé d’étudier comment encourager l’investissement dans les contenus et les systèmes à large bande à l’ère numérique, mettre en place des médias locaux durables et garantir une main d’œuvre qualifiée.

Source: BBC News

Filed under: Expériences, Ingénieries, Politiques culturelles, , ,

L’Europe a voté

Le Parlement européen a voté la semaine dernière en faveur d’une proposition de directive sur la prolongation du délai de protection des droits des artistes et des enregistrements sonores et pour la mise en place de mesures complémentaires pour les artistes dans le secteur musical.

La proposition étend la durée de protection des performances et enregistrements musicaux de 50 à 70 ans afin d’éviter que les artistes perdent leurs droits alors qu’ils sont toujours en vie et dépendent financièrement des recettes de leurs droits de propriété intellectuelle. De plus la proposition met en place un certain nombre de mesures pour renforcer la position des artistes dans les négociations avec les producteurs musicaux et pour favoriser une valorisation du travail des artistes et de leur contribution créative sur le marché de la musique.

L’Association of European Performers’ Organisations AEPO-ARTIS, qui représente 28 sociétés européennes de gestion des droits d’auteur et compte 350.000 membres (musiciens, chanteurs, danseurs, acteurs, etc.), salue le vote comme un signal fort et positif. Néanmoins l’AEPO-ARTIS estime que la proposition ne répond pas à tous les besoins des artistes européens. Elle demande de plus amples études et des propositions concrètes au niveau européen en particulier en ce qui concerne les droits des artistes du secteur audiovisuel et la reconnaissance du travail créatif des artistes dans l’environnement numérique.


Source: AEPO-ARTIS, Communiqué de presse, 23.04.2009 / OCPE

Filed under: Politiques culturelles, , , ,

Forum d’Avignon

Christine Albanel signe avec Nicolas Seydoux, président du conseil de surveillance de Gaumont et président de l’association « Forum d’Avignon, Culture, Médias, Économie », une convention triennale entre l’État et l’association en vue de l’organisation du prochain Forum d’Avignon.
Au service de la diversité culturelle. Le premier Forum d’Avignon a été organisé en 2008 dans le cadre de la Présidence française de l’Union européenne. Un des objectifs principaux de cette réunion annuelle est de montrer en quoi l’investissement culturel contribue non seulement à la protection de la diversité et à la défense des valeurs de civilisation mais également à la création de richesses pour les habitants et à une meilleure compréhension des valeurs d’un pays pour les visiteurs comme pour ceux qui le peuplent.
La Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles a été adoptée le 20 octobre 2005 à l’UNESCO. La France avait joué alors avec le Canada un rôle essentiel dans son adoption.
Le 14 avril 2009, Christine Albanel signe avec Nicolas Seydoux, président du conseil de surveillance de Gaumont et président de l’association « Forum d’Avignon, Culture, Médias, Économie », une convention triennale entre l’État et l’association en vue de l’organisation du prochain Forum d’Avignon.
Le Forum 2008. Le premier Forum d’Avignon s’est tenu du 16 au 18 novembre 2008 sur le thème de « La culture, facteur de croissance économique ». Il a réunit 250 acteurs majeurs issus des secteurs de l’économie, de la culture et des médias, mais aussi des représentants des pouvoirs publics de différents pays. « J’entends offrir un espace unique de rencontres pour créer les synergies, les passerelles entre des secteurs qui ont peu d’occasions de se rencontrer et faire ainsi émerger de nouvelles formes ambitieuses de collaboration bénéfiques pour la croissance et pour la diversité culturelle », avait alors expliqué Christine Albanel.
La première journée du Forum d’Avignon 2008 était consacrée à « Culture et développement économique » : la culture, condition du développement économique durable, et la création, levier de croissance.
La séance plénière, ouverte par Christine Albanel, avait pour thème: « Culture, crise et progrès. »
La seconde journée avait, quant à elle, pour sujet : « Le numérique à l’aube de nouvelles valeurs ?».

Source : Ministère de la culture et de la communication.

Filed under: Analyses, Evénements, Politiques culturelles, , ,

Séminaire Paris Mix (actes)

Les actes du séminaire remarquable et remarqué de Paris Mix intitulé « Territoires métisses et innovants à la rencontre de la mondialisation : quel potentiel des industries culturelles pour l’attractivité internationale d’un territoire ? » viennent d’être mis en ligne.

Les suites de cette rencontre sont attendues avec beaucoup d’impatience et d’enthousiasme.

Filed under: Evénements, Expériences, Ingénieries, Politiques culturelles, Ressources, , , , ,

Echec pour les droits d’auteur

La proposition de la présidence tchèque de prolonger le délai de protection des droits des artistes musiciens à 70 ans au lieu de 95 ans a été rejetée vendredi dernier au Conseil de l’UE. Voilà plus d’un an que la Commission européenne avait offert d’allonger la période de protection des droits d’auteur des musiciens et chanteurs de 50 à 95 ans. Selon les détracteurs une telle prolongation ne profiterait qu’à un très petit nombre de labels et aux pop stars approchant l’âge de la retraite ; l’industrie musicale dans son ensemble en serait affaiblie. Sur ce Prague avait avancé une proposition de compromis, une prolongation des droits d’auteur à 70 ans qui ne s’appliquerait qu’aux artistes dont les œuvres se trouveraient déjà sur le marché lors de l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation.
Après ce premier échec au Conseil de l’UE les maisons de disques et les sociétés de gestion des droits d’auteur craignent que la réforme du droit d’auteur ne prenne un retard important. La Musicians Union, le syndicat des musiciens britanniques, a demandé à son gouvernement  d’agir pour aboutir à un accord avant la fin de l’actuelle présidence européenne. Autrement les négociations reprendraient probablement à zéro à la suite des élections du Parlement européen cet été. Le ministre britannique David Lammy en charge des droits de propriété intellectuelle ainsi que le ministre de la culture Andy Burnham veulent également s’assurer que la prolongation profite autant aux futurs titres de musique.

Source : Heise online.

Filed under: Politiques culturelles, , ,

Digital Britain

Avec un chiffre d’affaires annuel de plus de 52 milliards de livres, les industries digitales et de la communication font partie des moteurs de l’économie britannique.

Face à la crise économique et financière actuelle elles gagnent encore en importance. Dans l‘objectif de sécuriser la position de leader du pays en matière d’innovation, d’investissement et de qualité dans les secteurs de la communication et du digital, le gouvernement britannique a développé le plan d’action Digital Britain. Ce dernier est une initiative conjointe des Ministères de l’économie (BERR), de l’innovation et de l’éducation supérieure (DIUS) et de la culture et des médias (DCMS), sous la présidence de Stephen Carter, ministre de la technologie, de la communication et de la radiodiffusion.

Le rapport Carter rassemble des propositions d’action, pour le gouvernement comme pour l’économie, pour soutenir ces secteurs industriels cruciaux. Le Digital Britain interim report publié au mois de janvier propose entre autre la création d’une UK Digital Rights Agency. Cette dernière serait chargée de lutter contre le comportement illicite des consommateurs et d’encourager le développement de contenus digitaux légaux adaptés à la demande. Le 13 mars l’Intellectual Property Office a lancé le débat en publiant le papier de discussion Copyright in a digital world: What role for a Digital Rights Agency. Le document prévoit une institution financée par l’industrie, un mélange entre la Federation Against Copyright Theft (FACT), l’Advertising Standards Authority (ASA) et une géante société de gestion des droits d’auteur. Les propositions peuvent encore être soumises jusqu’au 30 mars. Le 26 mars le Centre for Intellectual Property Policy & Management (CIPPM) organisera un séminaire sur les propositions rassemblées. Parmi les conférenciers on note la participation de Prof. Ruth Towse (sur le sujet “economics of flat rates”), Peter Jenner du Music Managers’ Forum, Matthew Cope (IPO Senior Policy Advisor) et Jim Killock (PDG du groupe de consommateurs digitaux Open Rights). Participation au séminaire sur invitation.

Si vous souhaitez participer, veuillez contacter Emily Cieciura du CIPPM (ecieciura@bournemouth.ac.uk).

Le Digital Britain interim report se trouve [ ici ]

Le papier discussion de l’IPO se trouve [ ici ]

Plus d’informations sur le CIPPM [ ici ]

Source: Centre for Intellectual Property Policy & Management (CIPPM)

Filed under: Evénements, Expériences, Ingénieries, Politiques culturelles, , ,

Les propositions de l’ASEF

La Fondation Europe-Asie (ASEF) et la Fédération internationale de conseils des arts et d’agences culturelles (IFACCA) ont publié aujourd’hui le rapport et les recommandations de politique développés à partir du Mini-sommet sur les nouveaux médias, la politique des arts et des pratiques artistiques, sommet qui s’est tenu à Singapour les 24-26 Juillet 2008, et se sont engagés à poursuivre l’action au cours de 2009.

Le Mini-sommet, organisé en partenariat avec ISEA2008 (International Symposium for Electronic Arts), a rassemblé 54 artistes, de chercheurs et de décideurs de 26 pays pour développer une vue d’ensemble des principales questions ayant une incidence sur les nouveaux médias, les pratiques artistiques et de créer un cadre politique assorti d’un plan d’action. 

Les recommandations comprennent également le dialogue qui a eu lieu au cours de la dernière décennie, entre les décideurs politiques, des artistes et des praticiens. Prenant en considération la diversité des réalités politiques qui existent aujourd’hui, le rapport prône  la recherche et l’action concrètes. L’une des principales recommandations est d’établir ou de soutenir une pratique des arts médiatiques transnationaux et de partager une plate-forme politique, de promouvoir et d’informer l’évolution de la pratique des arts médiatiques.

Illustré par des études de cas et des éléments chiffrés, le rapport comprend également les résultats d’une enquête menée dans le cadre de la préparation de l’événement. 

Quatre thèmes ont été abordés : 

  • l’intelligence ambiante, le web 2.0 basés sur la localisation des médias, 
  • la recherche créative, la conception itérative des cycles, la recherche universitaire et les communautés créatives, 
  • open source et les réseaux ouverts: le rôle des nouveaux médias indépendants de petits laboratoires, 
  • l’éducation aux médias, les médias, la société civile.

Filed under: Evénements, Expériences, Politiques culturelles, , , , ,

L’ambition de Taiwan

Le Conseil pour les Affaires Culturelles de Taiwan (CCA) a récemment annoncé qu’un plan d’investissement de plus de 1,5 milliards de dollars allait être mis en place pour les quatre prochaines années afin de promouvoir la culture et les industries culturelles au niveau international.

La ministre Huang Pi-twan avait déjà indiqué en 2008 devant un parterre de responsables culturels locaux qu’elle envisageait de faire de Taiwan un point névralgique pour la culture et les industries créatives dans le monde. Considérant que la dimension créative se trouve jusque dans les plus petites rues de Taiwan, elle caractérise ainsi sa volonté de capter tous les potentiels dans un plan d’action stratégique qui intègre tous les secteurs culturels et créatifs de l’île, au-delà tous ceux qui sont directement soutenus par le CCA.

En attendant les détails de ce plan plus qu’ambitieux compte tenu du ratio d’investissement par habitant que représente le budget du CCA, on ne peut que se réjouir de voir la culture prise en compte dans des politiques intégrées.

Filed under: Expériences, Ingénieries, Politiques culturelles, , , ,

Nouveau plan espagnol

Le Ministre espagnol de la Culture, César Antonio Molina, a récemment présenté un nouveau plan de soutien aux industries culturelles. Le gouvernement tient ainsi sa promesse de contribuer à renforcer et moderniser les industries culturelles du pays et reconnaitre leur importance économique.

Les industries culturelles représentent 4% du Produit Intérieur Brut d’Espagne et emploient près de 800.000 personnes. De plus elles ont des effets non négligeables sur  de nombreux autres secteurs économiques comme les technologies de l’information et de la communication ou les domaines de l’innovation et de la culture.

La nouveauté du projet gouvernemental réside dans l’inclusion de nouveaux secteurs directement liés à l’innovation et la créativité. Ainsi le design, la mode et l’architecture ainsi que les contenus numériques et audiovisuels de l’industrie du divertissement et les genres créatifs du multimédia viennent se rajouter aux domaines traditionnels comme le cinéma, les arts audiovisuels, l’édition, les arts du spectacle, la peinture, la sculpture, la photographie et la musique.

De plus le plan du gouvernement espagnol prévoit de parer aux effets de la crise financière actuelle et soutenir la création de richesses et d’emplois dans l’industrie culturelle en octroyant des crédits aux entreprises culturelles souffrant de restrictions budgétaires. Le plan est doté de plus de 30 millions d’euros, subventions et crédits remboursables compris.

Les objectifs principaux de la nouvelle stratégie gouvernementale sont :

  • la réorganisation du système d’aide du Ministère de la Culture par l’inclusion de nouveaux secteurs et l’introduction de nouveaux instruments de soutien comme les crédits remboursables ;
  • le soutien des petites et moyennes entreprises en tant qu’acteurs clé de la création et du développement de nouvelles firmes ;
  • l’appui spécifique d’acteurs et de secteurs de l’industrie culturelle dont les projets visent l’innovation et la modernisation ;
  • la promotion des compétences et de la créativité, notamment dans les secteurs de la technologie de l’information et des contenus en ligne ;
  • l’encouragement à l’internationalisation des industries culturelles ;
  • le soutien du développement de la qualification en gestion culturelle.

Ces objectifs seront poursuivis d’une part par la mise en œuvre de nouvelles initiatives et d’autre part par l’emploi continu d’instruments de soutien existants mais réadaptés à la nouvelle stratégie.

Source: Ministère espagnol de la Culture

Le nouveau plan du Ministère est disponible (en espagnol uniquement) [ ici ]

Filed under: Analyses, Expériences, Ingénieries, Politiques culturelles, ,

« Imaginer, Créer, Innover »

L’année européenne du dialogue interculturel tire à sa fin ; le moment est venu pour la Commission européenne d’annoncer pour 2009 l’année européenne de la créativité et de l’innovation avec le slogan « Imaginer. Créer. Innover ». 
L’année européenne de la créativité et de l’innovation a pour objectif de mettre en évidence l’importance de la créativité et de l’innovation en tant que compétences clé du développement des individus et de la société entière ainsi que de l’économie. 
Gouvernements, entreprises et société civile sont invités à entamer une discussion sur les transformations nécessaires pour que l’Union européenne reste compétitive sur la scène internationale sans cesser d’être une société solidaire, unie dans sa diversité, comme l’a exprimé Ján Figel, Commissaire européen pour l’éducation, la culture et la jeunesse. 
Pour la Commission européenne il s’agit de renforcer les capacités novatrices et créatives de l’Europe pour des raisons tant sociales qu’économiques. L’année européenne vise ainsi à promouvoir les approches novatrices et créatives dans différents domaines de l’activité humaine et à contribuer à mieux équiper l’Union européenne pour relever les défis de la mondialisation. 
L’année de la créativité et de l’innovation est une initiative qui englobe les politiques de l’éducation et de la culture ainsi que les secteurs de l’économie, des médias, de la recherche, les politiques régionales et de développement rural. 
Le lancement officiel aura lieu le 7 janvier 2009 à Prague. Parmi les nombreuses activités réalisées notons l’organisation de six débats publics sur les thèmes clés de la créativité et de l’innovation à Bruxelles. Ces derniers porteront sur la diversité culturelle, le secteur public, l’éducation et culture, la société du savoir, le développement durable et les industries créatives. 

L’Union européenne a instauré un site internet pour l’année européenne 2009 [ ici ]
Plus d’informations sont disponibles en français [ ici ]

Filed under: Analyses, Evénements, Politiques culturelles, , , , , ,

Colloque européen de l’OPC

La culture, si elle occupe de bien des façons une place de plus en plus importante dans la vie quotidienne des citoyens européens, apparaît comme un champ aux contours très flous. Fortes de ce constat, les sciences sociales s’attachent à rendre compte des dynamiques culturelles à l’œuvre au sein des sociétés.

Le colloque européen « Culture, territoires et société en Europe – Les politiques culturelles en question », organisé les 28 et 29 mai 2009 à Grenoble par l’Observatoire des politiques culturelles à l’occasion du vingtième anniversaire de sa création, en partenariat avec PACTE – CNRS (Université de Grenoble), traitera des nouveaux questionnements relatifs à l’articulation entre culture, territoires et société. Il a pour ambition de valoriser les travaux des jeunes chercheurs européens, de mieux identifier le rôle de la recherche dans le développement d’une société de la connaissance, de mettre en débat son apport à la décision publique et à l’action professionnelle.

Les propositions de contributions devront être envoyées au plus tard le 31 janvier 2009.

Télécharger l’appel à communication

Filed under: Evénements, Ingénieries, Politiques culturelles, , , , , ,

Audience stats (year nine)

  • 397 626 page views

Network map today : 3020 experts members and contributors

Rejoignez 3 775 autres abonnés

Themes

Action artistique et culturelle Aménagement du territoire Architecture Art dans la ville Art et espace public Arts sciences et technologies Billets réflexifs Capitales européennes de la culture Coopération culturelle Coopération internationale Creative cities Création contemporaine Création numérique Cultural Engineering Group Culture et développement territorial Culture et innovation Dialogue interculturel Diversité culturelle Démocratisation de la culture Développement culturel Développement des territoires Développement durable Développement soutenable Economie créative Economie de la culture Equipements publics Ethique Europe Evaluation des politiques culturelles Financement de la culture Finances publiques Gouvernance culturelle Industries créatives Industries créatives et design Industries culturelles Ingénierie culturelle Ingénierie de la connaissance Ingénierie touristique Innovation Innovation sociale Interculturel Marché de l'art Marketing culturel Marketing des territoires Musées Musées et nouvelles technologies Mécénat Métropoles créatives Nouveaux médias Nouvelles gouvernances Nouvelles technologies Patrimoine Patrimoine numérique Politique culturelle Politique des territoires Politique européenne Politiques culturelles Politiques de l'innovation Politiques des territoires Politiques européennes Politiques publiques Politiques publiques et PPP Polémiques Prospective RGPP Réforme de l'Etat Réforme des collectivités territoriales Réformes Soft power Soutenabilité Tourisme Tourisme culturel Tourisme culturel et nouvelles technologies UNESCO Urban planning

Member of The Internet Defense League