Cultural Engineering Group

Services & Ressources en ingénierie culturelle

La drôle d’ère d’Internet

Au début de l’année, Bono, le chanteur du groupe irlandais U2, s’est exprimé dans une tribune au New York Times contre le piratage de la musique et a déclaré que les contenus sur Internet pourraient très bien être contrôlés. Costi Rogazanu se penche sur ces déclarations dans le blog Voxpublica : « Je n’ai entendu nulle part que des taxes élevées aient été demandées aux producteurs de clés USB ou aux exploitants de réseaux pour renforcer les droits d’auteur. … Les seuls criminels sont les consommateurs. Que se passerait-il si j’étais quelqu’un de correct, qui ne télécharge pas de musique illégalement et qui respecte toutes les licences et toutes les règles ? Je m’auto-exclurais pratiquement de l’ensemble de la société, de ma propre génération. Je n’aurais pas de sujet de conversation avec mes amis. … Le monde d’Internet et de la technique a changé le monde réel. Celui-ci s’obstine toutefois à fonctionner selon d’anciennes règles. Qui en souffre ? Le consommateur moyen en Occident, les dissidents en Orient. Nous nous dirigeons vers une drôle d’époque. »

Source : BpB / Vox Republica

Filed under: Analyses, , , , ,

La culture de la chambre

Si l’on connaît mieux, depuis le début de la décennie 2000, les comportements des moins de 15 ans en matière de pratiques culturelles, l’individualisation des espaces et des pratiques au sein de l’espace domestique et la montée en puissance des objets médiatiques et culturels ont favorisé une diversification des univers culturels selon l’âge et le sexe, contribuant à l’autonomie des enfants. La chambre des enfants est devenue un lieu clé à partir duquel ceux-ci tissent des liens, entrent en contact avec l’extérieur, projettent leurs idéaux et construisent un nouveau rapport au monde et aux autres, notamment par l’intermédiaire de l’ordinateur et de l’internet.

En quoi la présence ou non d’un poste de télévision dans la chambre, d’un lecteur de CD, d’un ordinateur, l’organisation de la bibliothèque et la présence de jeux et de jouets nous renseignent-ils sur le rapport au monde d’une génération qui a aujourd’hui entre 7 et 13 ans et qui grandit sous le signe de la culture de l’écran et de la révolution numérique ? Comment les parents agissent-ils sur l’univers de la chambre de leurs enfants et dans quelle mesure instaurent-ils les cadres des loisirs culturels contemporains médiatisés ?

La place prise par la culture contemporaine dans le temps individuel accompagne une émancipation plus précoce des enfants et préadolescents, fort différente dans ses supports, agendas et modalités, de celle qu’avaient connue leurs parents au même âge et qui définit une nouvelle période de la vie : la préadolescence. Cette culture propre aux enfants et préadolescents contribue à construire leurs goûts et leur identité, ainsi qu’à redéfinir leur autonomie au sein de la famille et vis-à-vis de leurs pairs.

À partir d’entretiens réalisés auprès de jeunes âgés de 7 à 13 ans et auprès de leurs parents et d’observation des espaces domestiques, l’auteur montre que l’univers culturel des enfants et préadolescents, largement articulé aux biens et services des industries culturelles, se construit aujourd’hui entre plusieurs pôles : la famille, son héritage et son ambition culturelle, la culture jeune et la recherche d’autonomie de l’enfant. À l’appui de cette démonstration, des données statistiques permettent de mieux saisir les spécificités de la préadolescence.

Source : Ministère de la Culture et de la Communication (DEPS)

La CULTURE  de la CHAMBRE , Préadolescence et culture contemporaine dans l’espace familial, par Hervé GLEVAREC

Diffusion : LA DOCUMENTATION FRANÇAISE
ISBN : 978-2-11-097540-9
Prix : 19 €

Filed under: Analyses, Ressources, , , ,

La taxe sur Google affaiblit les entreprises d’Internet

Le président français Nicolas Sarkozy veut taxer les recettes publicitaires des entreprises d’Internet. L’attaque s’adresse aux entreprises telles le groupe américain Google qui absorbent une grande partie du marché publicitaire français en ligne sans payer d’impôts en France. Une idée absurde, estime le journal économique Financial Times Deutschland : « En effet, il ignore complètement l’essence d’Internet, où les groupes ont leur siège principal aux Etats-Unis, leurs administrations en Irlande et leurs serveurs disséminés dans le monde entier. La commission ne sait même pas exactement comment la créance fiscale devra être calculée ni comment la recouvrer. Les groupes doivent s’en occuper eux-mêmes quel que soit le coût et l’ampleur que cela peut générer. Et cela uniquement dans le but de procurer à moyen terme à Sarkozy jusqu’à 20 millions d’euros de plus de fonds publics qui permettront de financer une campagne de communication contre les copies pirates ou des subventions douteuses pour des maisons d’édition de journaux. Finalement, une taxe de ce type ne sanctionne que les entreprises dans son pays qui préfèrent miser sur les innovations plutôt que sur les subventions. »

Source : BpB.

Filed under: Analyses, Politiques culturelles, , , ,

Tutoriel Twitter pour les bibliothèques

twitterUn tutoriel Twitter avec une présentation spécifique de l’utilisation de cet outil de microblogging pour le monde des bibliothèques vient d’être mis en ligne. Ce tutoriel Twitter est signé Sophie Cornière, bibliothécaire à la Médiathèque de Rouen et a été initialement publié dans Bibliothèques, revue papier de l’ABF (Association des Bibliothécaires de France) dans son édition de juillet 2009 (n°45). Ce dossier consacré à l’outil de microblogging le plus utilisé dans le monde a la qualité d’être l’œuvre d’une praticienne au quotidien de Twitter (@sophiebib <http://twitter.com/sophiebib>) et auteur du blog Desperate Librarian Housewife.

Il est certainement de bonne augure que des professionnels du monde de la culture « classique » s’emparent des nouveaux outils numériques, particulièrement sur la toile, pour en extraire la meilleure part qui risquerait, sans eux, de ne pas naître.

À signaler également : la parution d’un Mini Guide pro pour Twitter, par la société ConseilsMarketing, téléchargeable gratuitement, ainsi qu’une étude sur l’utilisation de Twitter par les membres du gouvernement.

Source : ministère de la Culture et de la Communication

Contact : Sophie Cornière (http://twitter.com/sophiebibhttp://sophiebib.blogspot.com/ )

Filed under: Expériences, Ingénieries, Outils, , , ,

Visite culturelle et TIC

Atout FranceLes technologies de l’information et de la communication (TIC) ont envahi la vie quotidienne suscitant de nouvelles pratiques et des nouveaux modes de consommation. De nouveaux services deviennent ainsi des éléments d’attraction supplémentaire pour les sites culturels et touristiques en permettant d’accompagner les visiteurs dans la découverte d’un lieu que la visite soit libre ou accompagnée. Les TIC ont également permis de démultiplier les contacts entre l’offre culturelle et touristique par l’apparition d’offres conjuguant ces deux dimensions. L’accès aux destinations a été naturellement facilité (promotion, vente et réservations en ligne, accès à une offre plus vaste et lisible, fidélisation…) et l’offre a également évolué sans cesse en matière d’usages : sites Internet, GPS, espaces multimédia, dispositifs de visites virtuelles…

L’enjeu est considérable et offre des perspectives nouvelles pour chaque établissement. Jusqu’à présent, seuls quelques sites majeurs pouvaient espérer une audience internationale. A présent, plusieurs centaines de millions d’internautes se trouvent à portée de tous ceux qui sauront construire une vraie attractivité via le numérique. Ceci suppose néanmoins certaines conditions : communiquer dans la langue de ses interlocuteurs, répondre à leurs attentes culturelles mais aussi pratiques, respecter leur diversité avec pédagogie et empathie.

Dans ce contexte, comment innover en faisant les bons choix ? Comment créer de la valeur utile pour chacun des acteurs concernés : visiteur physique ou électronique, gestionnaire de site ou responsable territorial ? Quel retour sur investissement attendre ?

C’est pour répondre à ces interrogations qu’ATOUT FRANCE a réalisé avec ses partenaires, la Direction des musées de France (DMF), le Centre des monuments nationaux (CMN) et l’Agence Régionale de la Société de l’Information de Midi-Pyrénées (ARDESI), ce guide pratique. La présente étude établit un panorama mondial des exploitations actuelles des TIC par les établissements et sites culturels. Elle en dégage les pratiques les plus prometteuses, et souligne les perspectives les plus mobilisatrices.

Non seulement il devient possible de mieux attirer les publics traditionnels (local, national, et international), mais aussi de s’adresser à un éventail beaucoup plus large de visiteurs potentiels. Toutes les analyses de sites ont été conduites au cours de l’année 2008, les exemples choisis n’ont qu’un objectif constructif : mettre l’accent sur les bonnes pratiques et les facteurs de progression, en permettant à chacun de bâtir sa stratégie numérique à partir d’indicateurs pertinents.

Cet ouvrage vient de paraître et est en vente en version PDF au prix de 35 € TTC sur le site Internet www.odit-france.fr

En version papier au prix de 40 € TTC sur le site de la Documentation française

Filed under: Analyses, Expériences, Ingénieries, Ressources, , , , , ,

Hurisearch

HurisearchLe premier moteur de recherche des droits de l’homme vient d’être mis en ligne. Lancé par l’association Huridocs (Human rights Docs), ce site portail est un moteur de recherche documentaire accessible en 7 langues, ce qui est déjà un bon début. Hurisearch est un outil gratuit qui permet un accès à une documentation avec des résultats de recherche suffisamment pertinents pour considérer l’expérience comme réussie. Le système de requêtes est par ailleurs très performant puisqu’il hiérarchise les sources de manière très différente d’un moteur de recherche classique. En plus, Il diffuse même la documentation qui n’est pas autorisée dans certains pays, comme le rappelle très justement loi1901.com dans sa fameuse LettrAsso.

Source : LettrAsso / loi1901.com

Filed under: Expériences, Outils, , ,

Les pratiques numériques des jeunes

HCJLes documents de restitution des Rencontres sur les pratiques numériques des jeunes organisées les 2 et 3 juin derniers par le Ministère de la culture et de la communication (DDAI), le Haut commissaire à la jeunesse et la Délégation aux usages de l’Internet, en partenariat avec le CLEMI, le CIDJ, le CREPS Ile de France, l’OMNSH et la Cité des sciences et de l’industrie, sont désormais disponibles en cliquant ici.

Vous y trouverez des captations vidéo de toutes les interventions de la séance plénière du 2 juin, ainsi que des textes des chercheurs en téléchargement. Pour la journée du 3 juin, des comptes-rendus des 6 ateliers sont disponibles en téléchargement.

Source : Ministère de la Culture et de la Communication.

Filed under: Ressources, , ,

L’avenir du livre

La 2ème conférence-débat du cycle Art, culture et société de la connaissance, organisé par l’Agence culturelle d’Alsace et le conseil régional, en partenariat avec l’Observatoire des politiques culturelles (OPC), aura lieu le 11 juin, de 9h à 12h30 à l’auditorium de la maison de Région, à Strasbourg (Bas-Rhin). Thème : Quelles pratiques culturelles à l’ère numérique ? L’avenir du livre et de la lecture à l’ère d’internet.


Le réseau internet favorise-t-il l’accès du plus grand nombre aux différentes formes de l’art et de la culture ? Quels usages culturels en ligne se dessinent ? Observe-t-on un cumul des pratiques numériques et des pratiques culturelles « traditionnelles » ou bien les premières se substituent-elles aux secondes ? Autant de questions que pose l’émergence de la numérisation et du multimédia dans le champ de l’art et de la culture. Le livre et la lecture n’échappent pas aux bouleversements introduits par cette révolution technologique. Le rapport au savoir mais aussi le statut du livre dans notre société sont ainsi questionnés.
Les intervenants de cette conférence sont : Olivier Donnat, chargé d’études au département des études, de la prospective et des statistiques du ministère de la Culture et de la Communication ; Michel Melot, ancien directeur de la Bibliothèque publique d’information du Centre Georges-Pompidou, ancien président du Conseil supérieur des bibliothèques ; Anne-Marie Bock, directrice de la bibliothèque départementale du Bas-Rhin.
Rappelons que ces conférences sont gratuites et s’adressent notamment à des élus, des professionnels de la culture, des acteurs de la société civile, des étudiants et des universitaires. La réservation, obligatoire, se fait auprès de l’Agence culturelle d’Alsace. Le bulletin d’inscription est en ligne.
La troisième, consacrée à Culture et société(s) de la connaissance : quels enjeux ? aura lieu le 8 octobre, mais nous vous en reparlerons.


Contact : Agence culturelle d’Alsace1, espace Gilbert Estève, BP 90025, 67601 Sélestat cedex (03 88 58 87 54 – www.culture-alsace.org )

Source : Ministère de la Culture et de la Communication.

Filed under: Evénements, Politiques culturelles, , , ,

Itunes U

Trois des plus illustres institutions culturelles au monde – la Tate Modern, le Château de Versailles et la Fondation Cartier – viennent de rejoindre iTunes U, mettant à disposition des centaines d’interviews, de courts-métrages et de conférences que les internautes pourront télécharger gratuitement.

« Le château de Versailles, où convergent art et histoire, ouvre ses portes sur Internet à tous, curieux de découvrir la beauté de ce site culturel d’exception », déclare Jean-Jacques Aillagon, Président du Château de Versailles. « Aujourd’hui, les fonds sonores et audiovisuels mis en ligne en collaboration avec Apple représentent une formidable source d’information et d’apprentissage pour préparer et enrichir sa visite ».

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Filed under: Expériences, Outils, , ,

Visiter grâce aux TIC

Journée technique d’ODIT France : les technologies de l’information et de la communication au service de la visite culturelle et touristique

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) qui ont envahi la vie quotidienne suscitant de nouvelles pratiques et des nouveaux modes de consommation transforment en profondeur les secteurs du tourisme et de la visite culturelle. Le contexte résultant des progrès techniques mais aussi des évolutions socioculturelles, géopolitiques, économiques est riche en opportunités mais aussi en risques nouveaux. Apparaissent des possibilités particulièrement prometteuses de valorisation du patrimoine culturel et naturel.

Les enjeux concernent directement les établissements culturels, les territoires, leur attractivité et plus généralement les différentes facettes de l’image de la France, le développement économique et humain du pays. La crise d’origine financière qui frappe le monde donne une actualité particulière à ces enjeux.

La journée technique du 5 mai permettra d’approfondir tous ces points en s’appuyant sur un travail approfondi qu’ODIT France a réalisé avec ses partenaires, la Direction des Musées de France (DMF), le Centre des Monuments Nationaux (CMN), et l’Agence Régionale de la Société de l’Information de Midi-Pyrénées (ARDESI), support de cette journée technique. Cette étude a en particulier permis de dégager dix indicateurs de la pertinence de l’exploitation des technologies numériques pour le déploiement d’une stratégie en trois temps. Cette stratégie aurait pour objet de renforcer et pérenniser l’attractivité tant des territoires que des établissements culturels et des autres acteurs désireux de participer à une action en partenariat.

Le premier temps correspond à la captation en ligne de l’intérêt du futur visiteur. Dès lors le public potentiel ne se limite pas à quelques centaines de millions de touristes privés ou professionnels mais à l’entourage des internautes du monde entier, déjà plus d’un milliard et demi de personnes. Dès cette étape, les établissements comme les territoires ont des possibilités inédites de communiquer, échanger, instruire, commercer à distance avec des visiteurs dits virtuels mais bien réels. Ces possibilités d’actions et transactions à distance peuvent prendre une importance critique si le contexte économique, politique ou les contraintes écologiques et/ou énergétiques limitent les déplacements physiques à grande distance.

Le deuxième temps est naturellement celui de la visite physique. La journée illustrera les pratiques et perspectives d’enrichissement de cette étape majeure grâce aux techniques numériques en faisant le point sur les meilleures pratiques mondiales.

Le troisième temps est celui de l’après visite : il s’agit de mieux profiter des techniques numériques  pour garder le contact avec les visiteurs tant virtuels que physiques, maintenir leur intérêt, approfondir contacts et échanges, amener ces visiteurs à se transformer en prescripteurs, ambassadeurs, et à revenir. Du point de vue touristique et économique, l’enjeu est de créer un « tourisme après le tourisme », un flux régulier de transactions. Du point de vue culturel, les établissements pérenniseront leur rôle et étendront dans l’espace et le temps leur influence.

Pour plus d’informations, cliquez ici

Filed under: Evénements, Expériences, Ingénieries, Politiques culturelles, , , ,

Nouvelles scénographies

L’éclatement des lieux et des conventions

Les familles se rendent au cinéma pour voir en direct des opéras captés par des dizaines de micro caméras. Les panels d’affaires ressemblent désormais à des plateaux de télévision ou des concerts de rock. Des artistes géographiquement distants se retrouvent virtuellement sur la même scène.

En plus des projecteurs, de l’éclairage et de la sonorisation, les équipes techniques des salles et des auditoriums devront bientôt gérer des régies de captation vidéo, des réseaux à très haut débit, des capteurs de mouvements et de la robotique.

Quels sont les systèmes en développement? Quels seront les impacts de ceux-ci sur le contenu culturel, éducatif et d’affaire?

Cette conférence revêtira un caractère tout particulier. Elle sera en effet suivie d’une soirée-démonstration participative de Raw Materials, un  logiciel vidéo inédit, développé par l’équipe de la SAT. Raw Materials permet d’ envoyer en direct des contenus (SMS, MMS, vidéo, photos) au Vj,  qui, par la suite, les mixe en temps réel tout au long de la soirée.

Dans une ambiance musicale chaleureuse, faites parvenir au Vj vos  visuels (SMS, MMS, vidéos, photos) grâce à Raw Materials.  Tous les visuels seront diffusés sur une grande mosaïque évolutive.

  • INTRODUCTION – Etat des lieux d’une façon de travailler /Michel Lemieux – Co directeur artistique 4d art
  • PropulsART : la scène en réseaux / Sylvain Rocheleau – Chef de projet PropulseART /Louis-Philippe St-Arnault – Scenographe, Directeur de production, SAT
  • Nouveaux enjeux pour un constructeur? / Scène Ethique – Conception et realisation de dispositifs scéniques
  • Recherches pour applications interactives /Float 4 – Developpeur d’environnements multimedia immersifs et interactifs

Rendez-vous Mardi 27 janvier 2009 17h30-20h30, à la SAT.

Pour plus d’information sur cette conférence, cliquez ici.

Source : communiqué de la SAT.

Filed under: Analyses, Evénements, Expériences, Ingénieries, , , ,

Technologies et MPA

Les autorités australiennes viennent de publier le compte-rendu des discussions organisées par le ministère de la culture sur le thème de l’impact des technologies issues du numérique sur le secteur artistique et plus particulièrement sur les arts dits « performatifs » et le spectacle vivant (MPA).

Les principaux sujets traités dans ce compte-rendu sont :

  • provoquer un débat au sein du secteur à propos des opportunités et des menaces posées par les technologies numériques,
  • encourager les compagnies et les acteurs du secteur à défricher et préfigurer les formes artistiques et les modèles économiques de demain,
  • assister les acteurs du secteur dans le développement de leurs stratégies futures,
  • profiter des avantages et du potentiel que représente la collaboration multisectorielle favorisée par les technologies.

Le document est téléchargeable en cliquant ici.

Filed under: Analyses, Expériences, Ingénieries, Politiques culturelles, Ressources, , , ,

Dans la nuit, des images

« Dans la nuit, des images », c’est 14 nuits pleines d’images au Grand Palais du 18 au 31 décembre 2008.
Pour clôturer la Saison culturelle européenne et la Présidence française de l’Union, les arts visuels seront à l’honneur sous toutes leurs formes pendant 14 nuits successives : photographies, films, vidéos, installations interactives, projections d’artistes venus de toute l’Europe… Cette rétrospective inédite de la création audiovisuelle et multimédia mettra l’accent sur les innovations technologiques de ces 10 dernières années. Les NTIC – nouvelles technologies de l’information et de la communication – ont considérablement évolué. Nous sommes passés de la téléphonie mobile à la technologie 3 G, du bas débit à la fibre optique, de l’analogique à l’ère du tout numérique et de nombreux formats de création et de diffusion ont émergé : MP3, Divx… autant de nouveaux modes de communication et d’expression pour nos sociétés.
Comme à chaque grande révolution technique ou technologique, les artistes se sont emparés de ces nouveaux supports pour en faire de nouveaux relais d’expression de leur vision du monde. À l’affût des technologies les plus à la pointe, les artistes ont intégré ces mediums comme éléments fondateurs de l’acte créatif.
Plus de 140 œuvres seront ainsi présentées : des œuvres existantes (dont certaines jouissent déjà d’une certaine célébrité) ainsi que quelques commandes effectuées à des artistes de renom. Toutes occuperont l’espace de façon spectaculaire. Projetées au sol, sur les murs, les alcôves, la verrière, et même sur la façade extérieure, toutes les images qui ont marqué l’univers artistique ces dix dernières années investiront la nef du Grand Palais, transformée en immense volière à images. Point de repère lumineux incontournable en plein cœur de la capitale, l’événement sera accessible au grand public et identifié comme une grande fête populaire d’envergure internationale en cette période de fin d’année.
Parallèlement, un colloque sur le thème « Vitesses Limites » sera proposé les 18 et 19 décembre.
Ouvert en 1997 à Tourcoing et dirigé par Alain Fleischer, Le Fresnoy – Studio national des arts contemporains est un lieu dédié à la création audiovisuelle et multimédia. Il réunit un pôle de formation international, un pôle de production offrant aux artistes reconnus comme aux jeunes créateurs des conditions de travail professionnelles, ainsi qu’un pôle de diffusion régionale, nationale et internationale.

plus d’information
www.danslanuitdesimages.net

Source : communiqué de Cultures France

Filed under: Evénements, Expériences, , , ,

Havana-Cultura

Havana-Cultura est un nouveau portail sur l’art cubain, une fenêtre ouverte sur une culture à l’état pur. Nous en avions brièvement parlé au début de l’éte mais voici un peu plus d’information parmi les parutions sur le net, histoire de réchauffer l’ambiance de cet automne glacial.

Lancé au printemps 2007, Havan Cultura est le portail délivrant le contenu mécénat du groupe Havana Club International SA (joint-venture franco-cubaine créée en 1993 entre la société cubaine Cuba Ron SA et le groupe français Pernod Ricard), visant à valoriser la culture contemporaine cubaine.

Dès la première visite, on note que la singularité de ce site ne va pas seulement tenir à la qualité et à l’originalité de son contenu. L’interface qui a été conçue propose et intègre les modes actuels des différents sites de médias sur Internet. La conception du site en full flash est d’ailleurs un atout remarquable pour mettre en valeur le contenu. L’impression d’être « à l’intérieur » du média affranchi l’Internaute du média en tant que tel. Cette belle réalisation a reçu le Cyber Grand Prix au festival de la publicité de Méribel.

En coulisses, c’est une équipe de production TV, des photographes, des journalistes et des experts en communication qui voyagent à Cuba à la recherche de sujets intéressants. Sur ce site, vous y découvrirez de jeunes musiciens, des sculpteurs, stylistes, écrivains et danseurs qui vivent à la Havane.

Dans une ambiance festive, le site Havana-cultura regorge d’informations sur l’art cubain. Ce site ovni a débarqué dans un Cuba où la culture si riche et intense est dans une situation chaotique et manque d’initiatives soutenues et encouragées par du partenariat. Loin des clichés habituels, ce portail régulièrement mis à jour valorise le Cuba qu’on a envie de découvrir, loin des sentiers battus, où la culture et la création y retrouvent leur place historique et fondatrice.

 

Le site est une initiative de la marque de distillerie Havana Club. Pour autant, la marque se fait très discrète et tout l’accent est mis sur la découverte de l’art cubain. Un parti pris intéressant quand on sait que la marque a mis un point d’honneur à proposer aux internautes une vision originale sur Cuba et plus particulièrement la Havane.

« Nous ne vendons rien directement sur ce site. Ils ont pour unique but de donner aux gens l’envie de découvrir la marque et Cuba », signale François Renié, directeur de la communication de Havana Club International.

 

Havana-cultura.com a été construit en flash, technologie généralisée aujourd’hui mais qui n’optimise pas le référencement d’un site web. « Il a fallu mettre en place un procédé technique spécifique afin d’indexer les pages sur les moteurs via un système de calques », indique Bertrand Hamelin, executive SEO (Search Engine Optimisation : référencement naturel) chez LSF Interactive. Un système composé de calques flash, accessibles par l’internaute, et de calques html pour que les moteurs en comprennent le contenu.

Aucune action promotionnelle n’a été élaborée pour le lancement du site Havana-cultura. En faisant appel dans un premier temps à la communauté cubaine anglophone, Havana Club a choisi le bouche-à-oreille. En collaboration avec BuzzParadise, Havana Club communique en ce moment avec les blogueurs d’Europe (France, Espagne, Italie, Allemagne) pour diffuser l’information à un plus large public. Aussi, leur ingénieuse stratégie de référencement leur permet d’attirer la moitié du trafic.

La démarche est suffisamment singulière pour qu’elle soit notée et remarquée. Maintenant, il s’agit de nous en dire plus sur le rôle et l’engagement du média Havana-cultura.com sur le terrain et dans la durée. Peut-on se saisir d’un tel outil pour contribuer à la vie culturelle d’un territoire a fortiori Cuba où l’expression culturelle est encore fortement « cadrée » ? Quelles sont l’audience et les profils d’utilisateurs ? Quels sont les premiers impacts depuis le lancement ? Comment le site peut-il aller plus loin dans le soutien et la valorisation de la création et de la culture cubaine contemporaine ? Cet outil préfigure-t-il de nouveaux types partenariats ? La marque Havana Club entend-elle développer son implication ? On aimerait en savoir plus… Du coup, nous allons poser nos questions. A suivre donc.

Source:  www.journaldunet.com 

Filed under: Analyses, Evénements, Expériences, Ingénieries, , , , ,

Visiter via Itunes

Préparer sa visite ? Prendre les devants pour ne pas encombrer les files d’attente ? Avoir le commentaire, avant, pendant et après ? Sensibiliser des amis récalcitrants à la visite ? Il y a bien des raisons pour utiliser l’offre désormais disponible pour de nombreux lieux de visite, qui consiste à podcaster l’outil de médiation sur son Ipod avant d’aller visiter. Allez faire un tour sur I-Tunes et vous constaterez que s’y préfigure les médiations de l’avenir. Ce n’est sans doute que le début de ce que promettent les nouvelles technologies en matière d’accompagnement du visiteur. Conserver un souvenir et une possibilité de revenir à cet outil après la visite n’est pas des moindre intérêts. 

Source : MuséoGraphie-MuséoLogie

Filed under: Expériences, , , ,

Europeana

Livres, œuvres musicales, tableaux, photographies et films, toute la diversité culturelle de l’Europe offerte à tous les citoyens en un simple clic de souris sur un seul portail : le rêve d’une bibliothèque numérique européenne pourrait devenir réalité cet automne. Cependant, la Commission européenne a indiqué dans une nouvelle communication sur la mise à disposition des versions numériques d’œuvres provenant d’institutions culturelles de l’Europe entière, que les États membres avaient encore des efforts à fournir. Grâce à la numérisation du matériel culturel, les Européens pourront accéder aux collections des musées, des bibliothèques et des archives des autres pays sans avoir à voyager ou à tourner des centaines de pages pour trouver une information donnée.

Les bibliothèques européennes contiennent, à elles seules, plus de 2,5 milliards de livres, mais environ 1 % des supports seulement sont disponibles sous forme numérique. La Commission appelle donc les États membres à intensifier leur action pour rendre davantage d’œuvres numériques disponibles en ligne, afin que les Européens puissent les consulter dans le cadre de leurs loisirs, de leur travail ou de leurs études. Pour sa part, la Commission allouera, en 2009-2010, quelque 120 millions d’euros à l’amélioration de l’accessibilité en ligne du patrimoine culturel européen.

La Commission a confirmé qu’elle s’engageait à aider les États membres à mettre en ligne leur contenu culturel. En 2009-2010, 69 millions d’euros provenant du programme-cadre de recherche de l’Union européenne seront alloués aux activités de numérisation et au développement des bibliothèques numériques. Pour la même période, le programme Compétitivité et innovation prévoit d’affecter environ 50 millions d’euros à l’amélioration de l’accès au contenu culturel européen. Cependant, le coût total de la numérisation de cinq millions d’ouvrages provenant des bibliothèques européennes est déjà estimé aux alentours de 225 millions d’euros, sans compter les œuvres comme des tableaux ou des manuscrits.

Pour que le rêve d’une bibliothèque numérique européenne qui s’appellera Europeana devienne réalité pérenne, il faut que les institutions nationales réalisent des investissements considérables. Or, jusqu’à présent, la plupart des pays n’affectent à la numérisation qu’un financement modeste et fragmenté.

Un projet tel qu’Europeana est un excellent point de départ pour le développement d’une culture européenne commune, riche de sa diversité. L’émergence d’un sentiment d’appartenance culturelle commune peut en effet permettre aux européens de mieux s’approprier l’Europe… à condition qu’European ne soit pas qu’un outil utilisé et utilisable par une catégorie de la population, plus éduquée, plus aisée que le reste.

Source : Culture et Communication

Filed under: Ingénieries, Outils, Ressources, , ,

Naissance du CLIC

Le 22 octobre dernier avait lieu au Palais de la Découverte le premier opus d’une longue série de rencontres entre professionnelles de musées spécialisés en multimédia, Internet, numérique et communication.

Le Club Innovation Culture pour objectif de mutualiser les idées, les projets, les tests, les échecs, ce club a pour vocation de rassembler l’ensemble des professionnels de musée et institutions culturelles spécialisées dans le multimédia, de mettre en place des ateliers de réflexion quatre fois par an et de monter une plateforme d’échange privée. Une excellente initiative donc que beaucoup de musées attendaient !

Une trentaine de personnes étaient présentes au Palais de la Découverte représentant une vingtaine de lieux et d’institutions pour parler des podcasts, des initiatives dans le monde et en France, des possibilités et freins techniques, des conditions de mises en place et surtout de l’avenir de l’audioguide et du podcast : « Podcasting et téléchargement de contenus culturels, de la distribution au modèle économique ».

C’est donc à travers des interventions de deux experts extérieurs, un état des lieux en France et à l’étranger et une réflexion entre professionnels que les esprits se sont échauffés. Ont été évoquées des initiatives de la Cinémathèque Française et ses podcasts, du MOCA Lyon et son exposition Keith Haring, du Palais de la Découverte et son exposition Volcans, Séismes, Tsunamis, de la Réunion des musées Nationaux et ses podcasts en ligne. Les retours sur expérience de ces institutions sur la mise en place d’un système de Bluetooth, de code QR, de corner sur iTunes, de contenu en ligne payant, de création ou interne ou d’externalisation ont su éclaircir les acteurs encore en pleine réflexion et définition de leur stratégie.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter Pierre-Yves Lochon par mail à info@club-innovation-culture.com.

Filed under: Evénements, Expériences, , , ,

France numérique 2012

Dans le cadre de la préparation d’un plan de développement de l’économie numérique, Eric Besson, Secrétaire d’Etat à la prospective, à l’évaluation des politiques publiques et au développement de l’économie numérique, a été chargé par le Président de la République et le Premier ministre d’assurer le pilotage et la coordination de l’ensemble des politiques publiques dans le domaine du numérique.

Ce plan repose sur quatre priorités : permettre à tous les Français d’accéder aux réseaux et aux services numériques ; développer la production et l’offre de contenus numériques ; accroître et diversifier les usages et les services numériques dans les entreprises, les administrations, et chez les particuliers ; moderniser la gouvernance de l’économie numérique dans le sens d’une adaptation des organisations et modes de gestion conçus avant la « révolution numérique ». Ce plan poursuit en outre trois objectifs : garantir l’accès de tous les Français à Internet haut débit ; assurer le passage de la France dans le tout numérique audiovisuel avant le 30 novembre 2011 ; réduire la « fracture numérique ». Le rapport détaille les 154 actions associées à ce plan.

Le rapport est téléchargeable en cliquant ici.

Source : la documentation française.

Filed under: Analyses, Politiques culturelles, Ressources, , , ,

CityWall

CityWall est une innovation finlandaise qui existe et offre depuis plusieurs années déjà un système tactile intelligent de cartographie et de services orientés qui a fait déjà bien des émules partout dans le monde sous la forme de vitrines, de bornes ou de panneaux interactifs. Cette fois-ci en revanche, l’Institut pour l’Information et la Technologie d’Helsinki vient tout juste de lancer pour son CityWall une nouvelle interface 3D qui renvoie à la préhistoire le système jusque-là utilisé et préfigure les usages à venir.

Même s’il ne s’agit pas de 3D au sens physique du terme, l’interaction avec l’utilisateur est rendue comme telle en représentant médias, groupes, fichiers et données sous la forme de sphères qui peuvent être manipulées de toutes les façons.

Comme la plupart des afficheurs et aménageurs de mobilier urbain le font de plus en plus, les aspects issus des réseaux sociaux (Flickr en particulier) n’ont pas été oubliés tout en étant combinés aux protocoles de connexion et de transmission sans fil que nous embarquons avec nous (laptop, PDA, téléphone mobile, RFID notamment). Une courte démonstration est visible en ligne.

Face aux partisans de la convergence totale et absolue, force est de constater que les travaux des aménageurs publics se concentrent sur les circulations douces et cherchent à diminuer au maximum toutes les formes de « pollution » de l’espace public. Les afficheurs et les transporteurs en revanche ont largement anticipé le phénomène et commercialisent déjà des offres de services basées sur ces principes. Le phénomène est sous haute surveillance et est très largement étudié, nous aurons l’occasion d’en parler prochainement avec la RATP, mais le constat global est que les démarches prospectives doivent être relayées par des démarches structurelles et infrastructurelles solides qui soient avant tout et toujours garantes de l’intérêt général.

Filed under: Analyses, Expériences, , , ,

DOCAM 08

La fondation Daniel Langlois pour l’art, la science et la technologie vient d’annoncer la tenue du quatrième Sommet annuel de l’Alliance de recherche DOCAM : Documentation et conservation du patrimoine des arts médiatiques (www.docam.ca), qui se déroulera à Montréal, les 30 et 31 octobre prochains à la Salle Tanna Schulich du Nouveau pavillon de musique de l’Université McGill, au 527 rue Sherbrooke Ouest.

Le Sommet sera précédé d’un Symposium, intitulé « Enjeux médiatiques » et co-présenté par Média@McGill, qui se tiendra le 29 octobre au même pavillon de l’Université McGill (inscription requise pour le Symposium).

Cette quatrième édition du Sommet DOCAM sera l’occasion pour plusieurs chercheurs de l’Alliance de dévoiler les résultats de leurs recherches portant sur diverses études de cas. De plus, de nombreux conférenciers tels que Mona Jimenez de la New York Universty, Rolf Wolfensberger du Musée des communications de Berne, Gaby Wijers du Netherlands Media Art Institute et Caroline Langill, professeur à l’Ontario College of Art and Design, et plusieurs chercheurs rattachés au projet européen CASPAR (Cultural, Artistic and Scientific knowledge for Preservation, Access and Retrieval), participeront au Sommet. Les communications seront liées aux thématiques de la conservation, de la documentation, du catalogage et de la terminologie des oeuvres médiatiques. Pour clôturer l’événement, l’artiste de renommée internationale Antoni Muntadas présentera une conférence sur ses nombreuses créations, dont The Board Room (Musée des beaux-arts du Canada). [Cliquez ici pour en savoir plus…]

DOCAM est un vaste et ambitieux projet de recherche multidisciplinaire, ayant comme objectif principal de relever les défis de la conservation, de la documentation et de la restauration du patrimoine des arts médiatiques, notamment par la création de méthodes et d’outils. DOCAM est aussi soutenu par le Conseil des recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), dans le cadre de son programme ARUC (Alliances de recherche universités-communautés).

Initiée par la fondation Daniel Langlois, l’Alliance de recherche DOCAM compte une quinzaine de partenaires institutionnels dont le Musée des beaux-arts du Canada, le Musée des beaux-arts de Montréal, le Musée d’art contemporain de Montréal, le Centre Canadien d’Architecture, le Réseau canadien d’information sur le patrimoine, plusieurs départements d’universités canadiennes, dont McGill, l’UQAM, Queen’s et l’Université de Montréal, ainsi que des partenaires internationaux dont la revue Leonardo et la New York University. DOCAM regroupe également plus d’une vingtaine de spécialistes et de chercheurs dans des domaines tels que la préservation et la restauration de l’art, le catalogage des collections muséales, l’histoire de l’art, la gestion de l’information, l’archivistique et la documentation de l’art et l’informatique.

Voir le programme du Sommet.

Voir le programme du Symposium.

Filed under: Expériences, Ingénieries, Ressources, , , , ,

Audience stats (year nine)

  • 399 049 page views

Network map today : 3020 experts members and contributors

Rejoignez 3 779 autres abonnés

Themes

Action artistique et culturelle Aménagement du territoire Architecture Art dans la ville Art et espace public Arts sciences et technologies Billets réflexifs Capitales européennes de la culture Coopération culturelle Coopération internationale Creative cities Création contemporaine Création numérique Cultural Engineering Group Culture et développement territorial Culture et innovation Dialogue interculturel Diversité culturelle Démocratisation de la culture Développement culturel Développement des territoires Développement durable Développement soutenable Economie créative Economie de la culture Equipements publics Ethique Europe Evaluation des politiques culturelles Financement de la culture Finances publiques Gouvernance culturelle Industries créatives Industries créatives et design Industries culturelles Ingénierie culturelle Ingénierie de la connaissance Ingénierie touristique Innovation Innovation sociale Interculturel Marché de l'art Marketing culturel Marketing des territoires Musées Musées et nouvelles technologies Mécénat Métropoles créatives Nouveaux médias Nouvelles gouvernances Nouvelles technologies Patrimoine Patrimoine numérique Politique culturelle Politique des territoires Politique européenne Politiques culturelles Politiques de l'innovation Politiques des territoires Politiques européennes Politiques publiques Politiques publiques et PPP Polémiques Prospective RGPP Réforme de l'Etat Réforme des collectivités territoriales Réformes Soft power Soutenabilité Tourisme Tourisme culturel Tourisme culturel et nouvelles technologies UNESCO Urban planning

Member of The Internet Defense League