Cultural Engineering Group

Services & Ressources en ingénierie culturelle

The Culture Strand of the Creative Europe Programme 2014-2020

The Institute for International Relations (IMO), headquarter of the Culturelink Network, was commissioned by the European Parliament Culture and Education (CULT) Committee to provide expert commentary and analysis on the nature and implications of the proposed Culture Strand of the Creative Europe Programme 2014-2020 – its strengths, weaknesses, opportunities, and threats. The document takes the form of a critical overview of the proposed Creative Europe Programme (Section 1), a deeper analysis of the implications of the proposal for various stakeholders (Section 2), reflections on the programme (Section 3), and a series of recommendations for consideration and action (Section 4).

The work was carried out during June and July 2012. The goals of the Creative Europe Programme are framed in an ambitious way, with the biggest shift expected to happen through the newly introduced Cross-sectoral Strand, which, as indicated in the document, remains the weakest point of the new Programme, as it is still unclear how both segments of this Strand are going to be put in place. Regardless of the future developments concerning the Cross-sectoral Strand, in the long run, the question of the merger of the two programmes (Culture and Media) will have an impact in terms of the long-term policy approach of the EU, instead of favouring one sector over the other in the short-term administrative framework.

The document concluded that if the key policy stakeholders are convinced of the idea and concept of the Creative Europe Framework Programme with its three strands, and the fact that this can contribute to advancing the position of the growing but fragile Creative and Cultural Sector (CCS) and ensure improved outcomes and efficiencies of the sector, it will be crucial that all stakeholders insist on adopting and launching the Programme as proposed by the Commission, but including necessary clarifications and improvements. It is clearly felt to be essential for the CCS to generate a sufficient critical mass to keep cultural actions alive, and give them more political leverage and mainstream positioning in the EU policy and programme landscape.

The document was written by Colin Mercer, Nina Obuljen and Jaka Primorac, and coordinated by Aleksandra Uzelac. Ilona Kish and Biserka Cvjeticanin provided comments to the document as peer-reviewers.

The Culture Strand of the Creative Europe Programme 2014-2020. Note. European Parliament, Directorate General for International Policies, Policy Department B: Structural and Cohesion Policies, Culture and Education, 2012, 51 pp.

The document is available at: www.europarl.europa.eu/studies

Source : Culturelink Network.

Classé dans:Analyses, Expériences, Gouvernances, Outils, Politiques culturelles, Ressources, , ,

Place de l’art public : artistes, commanditaires et statut des œuvres

La proportion d’œuvres qui peuvent être considérées comme de l’art public est loin d’être négligeable. Si l’on envisage toutes les possibilités de mise en public des œuvres, depuis celles destinées à édifier les croyants, jusqu’à la pratique muséale, le ratio œuvres publiques/œuvres privées fait très clairement penser que la part des œuvres destinées à un cadre strictement privé n’est pas majoritaire. Il est probable que tout le monde passe chaque jour devant une œuvre dans l’espace public, qu’il s’agisse d’un monument commémoratif, de la statue d’un personnage historique ou encore d’un mur peint : toutes ces œuvres relèvent de la catégorie de l’art public. C’est-à-dire d’œuvres créées pour être installées dans un espace public et qui peuvent être vues par tous les passants, les voyageurs, les usagers, les citoyens qui s’y trouvent… Dans ce document, nous bornerons nos investigations aux œuvres mises à la disposition du public, c’est-à-dire qui peuvent être en contact avec le public, sans que ce dernier ne les recherche explicitement. Pour autant, le sujet demeure vaste, car cet art dans l’espace public est extrêmement divers, que l’on regarde les lieux où il se déploie, les conditions dans lesquelles il est rendu possible, les formes esthétiques qu’il prend et les propos qu’il tient.

La démarche GRAND LYON VISION CULTURE vise à accompagner la Communauté urbaine de Lyon dans sa réflexion culturelle, à savoir :

  • construire et partager une approche commune de la culture ; alors que celle-ci est de plus en plus présente dans tous les compartiments de la vie sociale ;
  • enrichir les projets actuels et futurs du Grand Lyon, notamment en matière d’événements d’agglomération ;
  • imaginer des modes de relation innovants du Grand Lyon avec les artistes dans le cadre de différentes politiques : urbanisme, participation citoyenne, développement économique, etc.

Dans quelle mesure les artistes peuvent-ils contribuer à une société de la connaissance et à la vitalité de la vie urbaine ? Comment les repérer et les solliciter ? Comment les associer à des dispositifs de politiques publiques ?

Cette démarche est scandée par des rencontres élus, experts-professionnels. Chaque rencontre est introduite par un document de cadrage semblable à celui-ci. Pierre-Alain Four nous fait le plaisir de nous transmettre ce matin le document de cadrage de la 7ème rencontre qui aura lieu le 19 novembre prochain.

Vous pouvez consulter et télécharger ce document dans notre box Ressources.

L’ensemble des documents relatifs à ce cycle destiné à préparer le Grand Lyon à intervenir dans le champ culturel se trouve sur le site millénaire 3 :

 

 

 

 

Classé dans:Analyses, Expériences, Gouvernances, Ingénieries, Politiques culturelles, Ressources, , , , , , ,

Consultation publique sur la stratégie de l’UE 2020 : premiers résultats

Il y a quelques semaines, la Commission européenne lançait une vaste consultation sur la stratégie de l’UE à l’horizon 2020, laquelle doit prendre la suite de la Stratégie de Lisbonne définie en 2000. De nombreux acteurs issus notamment du monde des collectivités se sont exprimés à cette occasion. Ainsi, la Commission a récemment publié deux documents dans le contexte de la préparation de la stratégie de l’UE 2020.

La Commission a lancé une consultation publique sur la stratégie de l’UE 2020 en novembre 2009, qui s’est clôturée le 15 janvier 2010. Quelque 1500 contributions ont été envoyées par une grande variété de parties intéressées. Une analyse plus détaillée des contributions devrait être publiée vers la mi-février. En attendant, les premiers résultats sont disponibles et révèlent une très large participation à cette réflexion.

Source : territorial.fr

Classé dans:Analyses, Gouvernances, Ressources, , , ,

Banlieues d’Europe

  • Inscrit dans la perspective des 16èmes rencontres, le prochain rendez-vous de Banlieues d’Europe aura lieu le 25 mai à 18h, dans ses locaux, autour de La ville invisible.


Il réunira deux acteurs qui mènent des projets à l’est de l’Europe : Silvia Cazacu, fondatrice et directrice de Banlieues d’Europ’Est (Bucarest, Roumanie) et Érick Gudimard, co-fondateur et directeur des Ateliers de l’Image (Marseille, France). 
Atelier de création sur la représentation des territoires à Marseille, La ville invisible a été créé par les Ateliers de l’Image en 2001. Il s’agit à travers la photo, le son ou la vidéo de proposer différentes manières d’être dans la ville. À l’origine de son existence, une expérience menée à Prague, il y a 15 ans. Les interventions, suivies d’échanges avec les participants, aborderont la question du Comment, face aux mutations urbaines, à l’ouest comme à l’est de l’Europe, peut-on avoir une approche diversifiée de la ville ?


L’entrée est libre mais le nombre de places étant limité, il est conseillé de réserver par courriel à : inscriptions.banlieuesdeurope@gmail.com ou par téléphone au : 04 72 60 97 80.
L’entrée se fait par le 2, rue d’Arménie, Lyon 3ème.
Ce rendez-vous sera également l’occasion de fêter l’ouverture du centre de ressources de Banlieues d’Europe.


Contact : Banlieues d’Europe, 271, rue Vendôme, 69003 Lyon (04 72 60 97 80 – banlieues.deurope@wanadoo.frwww.banlieues-europe.com )

 

Organisée en partenariat avec Banlieues d’Europ’Est, cette rencontre s’ouvrira, le 26 à 15h, par des interventions autour du thème Résistances et témoignages. Le thème de la journée du lendemain, De nouvelles dimensions culturelles, se déclinera en cinq débats : Nouveaux lieux, nouvelles démarches ; Nouveaux rapports à l’espace public ; Nouvelles approches des populations ; Résistances actuelles ; Échanges est-ouest et mobilité artistique.
L’inscription, gratuite, se fait par courriel avant le 15 juin : banlieues.deurope@wanadoo.fr

Contact : Banlieues d’Europe, 271, rue Vendôme, 69003 Lyon (04 72 60 97 80 – www.banlieues-europe.com )

Source : Ministère de la Culture et de la Communication.

Classé dans:Evénements, Ingénieries, Politiques culturelles, , , , , ,

Un cadre pour la ville durable

Dans le prolongement de la Charte de Leipzig adoptée par les Etats membres de l’UE en 2007, la présidence française avait, lors de la réunion ministérielle du 25 novembre à Marseille, appelé les 26 autres Etats membres à lancer l’élaboration en commun d’un cadre de référence de la ville durable.

 Méthode de travail et calendrier. Suivant les indications du courrier adressé aux autres Etats membres le 26 février 2009,  les travaux se dérouleront en parallèle dans deux groupes de travail  se composant :

  1. de représentants de villes dans le cadre du programme Urbact: un appel à projet a été lancé le 2l janvier  par le secrétariat d’Urbact pour constituer ce groupe dont la première réunion est prévue avant l’été..
  2. des représentants des Etats Membres, des institutions et des réseaux  de collectivités locales européens. Il devrait commencer à fonctionner sur un rythme bimestriel (1ère réunion : les 20 et 21 avril), l’objectif étant de présenter les premiers résultats de la démarche sous présidence espagnole au 1er semestre 2010.

A ce stade, l’association des villes à cette démarche est prévue de la manière suivante :

  • le CCRE et Eurocités participeront au  groupe de travail « Etats membres, institutions européennes  et réseaux européens de collectivités locales».
  • 3 mini-réseaux de villes ont répondu à l’appel à projets Urbact. Un seul réseau sera retenu le 20 mai. Il sera invité à trouver des partenaires supplémentaires dans les quatre mois pour atteindre un total de huit villes.
  • enfin, les associations de villes seraient conviées à participer aux groupes « miroirs » que les Etats membres doivent constituer au niveau national.

Plus d’informations : 
http://www.consilium.europa.eu/uedocs/cms_data/docs/pressdata/fr/misc/106400.pdf

Source : MEPLF

Classé dans:Evénements, Politiques culturelles, , , , , ,

Les vingt ans de l’OPC

Le programme des événements qui vont rythmer le vingtième anniversaire de l’Observatoire des Politiques Culturelles vient d’être publié, en voici une première présentation.

La culture occupe de bien des façons une place de plus en plus importante dans la vie quotidienne des individus. Les pratiques artistiques et culturelles connaissent de très sensibles évolutions. L’art ne cesse de se pluraliser à travers l’émergence de nouvelles disciplines, de nouvelles formes esthétiques. Les activités artistiques et culturelles occupent dans l’économie générale et la vie sociale une place désormais structurante en termes de richesse et d’emploi. La culture élargit les horizons des territoires et des populations, multiplie les connexions entre le local et le mondial, en passant par l’Europe.

Comment ces phénomènes s’inscrivent-ils dans une perspective de développement culturel durable ? En quoi participent-ils à l’épanouissement des individus et au vivre ensemble, à la diversité culturelle et au dialogue entre les cultures ? Dans quels termes se pose aujourd’hui la question de l’élargissement de l’accès à l’art et à la culture ? Comment relever le défi des mutations de la culture ? Autour de quelles règles du jeu faut-il recomposer les politiques culturelles de l’Etat et des collectivités territoriales ? Quelle est la responsabilité des acteurs culturels et de la société civile dans ce débat ? Sur quelles bases pourrait-on envisager une nouvelle étape de décentralisation des affaires culturelles en France ?

 

Le 20ème anniversaire de l’Observatoire des politiques culturelles sera l’occasion de mettre en débat l’ensemble de ce questionnement sur les transformations de la culture et des politiques culturelles territoriales. Dans cette perspective, l’OPC animera un ensemble de rencontres avec de multiples partenaires à travers la France et en Europe : collectivités territoriales, services de l’Etat, réseaux européens et mondiaux, acteurs culturels, organismes professionnels, Universités et laboratoires de recherche, fédérations d’élus sont associés aux rendez-vous proposés… 10 étapes composeront un tour de France et d’Europe pour dynamiser le débat les politiques culturelles :

Grenoble, Vilnius, Barcelone, Avignon, Annecy, Bordeaux, Strasbourg, Caen, Rennes, Bruxelles , Pantin/Paris…

 

  • Education artistique et collectivités territoriales en EuropeVilnius, 8-10 mai 2009. Colloque organisé en partenariat avec le réseau européen Les Rencontres à l’occasion de Vilnius, capitale culturelle.
  • Culture, territoires et société en Europe, Grenoble, 28-29 mai 2009. Première triennale de la recherche dans les politiques culturelles en Europe proposée par l’Observatoire des politiques culturelles en partenariat avec PACTE-CNRS. Avec le soutien de la Fondation européenne de la culture d’Amsterdam, de la Ville de Grenoble, de la Métro, communauté d’agglomération de Grenoble, du Conseil général de l’Isère, du Conseil régional Rhône-Alpes, du ministère de la Culture et de la Communication, en partenariat avec Culturelink, réseau mondial de recherche dans les politiques culturelles, ENCATC, réseau européen des centres de formation d’administrateurs culturels, Culture Europe International, Relais Culture Europe, avec la participation de Réseau, avec le parrainage de la Commission européenne et du Conseil de l’Europe.
  • Culture, développement durable et pouvoirs locaux : des enjeux partagés, Barcelone, 12 juin 2009. Rencontre en collaboration avec Cités et Gouvernements locaux unis, la Ville de Barcelone, la Diputacio de Barcelone, l’Université de Barcelone.
  • Quelle nouvelle décentralisation des politiques culturelles ?, Avignon, Juillet 2009. Rencontre en partenariat avec la FNCC, le Festival d’Avignon, la Ville d’Avignon
  • L’évaluation : un point d’appui pour les politiques culturelles territoriales, Annecy, Septembre 2009. Rencontre en partenariat avec la Ville d’Annecy, la Communauté d’agglomération d’Annecy, le Conseil général de Haute-Savoie, la Région Rhône-Alpes, la DRAC Rhône-Alpes (sous réserve).
  • Les réseaux culturels européens un partenaire pour les acteurs culturels locaux ?, Bruxelles, 30 septembre au 2 octobre 2009. Rencontre avec divers réseaux professionnels et de pouvoirs locaux : Culture Action Europe, ENCATC, Eurocities, Comité des Régions (sous réserve), en partenariat avec Relais Culture Europe.
  •  La culture au défi de la société de la connaissance, Strasbourg, Octobre 2009. Rencontre en partenariat avec l’Agence culturelle d’Alsace, la Région Alsace.
  •  La mobilité artistique du local à l’international et vice versa : pratiques et enjeux, Bordeaux, Octobre 2009. Rencontre en partenariat avec la Ville de Bordeaux, le Conseil général de Gironde, le Conseil régional d’Aquitaine, la DRAC d’Aquitaine, l’OARA, l’IDDAC, IETM.
  •  Culture, attractivité et créativité territoriale : quelles interactions ?, Caen, Novembre 2009. Partenariat en préparation avec la Ville de Caen.
  •  L’artiste et la cité en Europe, Rennes, Octobre ou novembre 2009. Rencontre en partenariat avec la Ville de Rennes, Rennes Métropole, La Région Bretagne, la Conférence des Villes de l’Arc Atlantique, avec la participation d’IETM (sous réserve), réseau international des arts du spectacle, du Relais Culture Europe.
  • Mutations de la culture, recomposition des politiques culturelles : nouveaux enjeux, nouveau contrat, Ile de France, Pantin et Paris, Sénat, Décembre 2009. Rencontre en partenariat avec l’ARF, l’ADF, l’AMF, l’AMGVF, l’ADCF, l’APVF, la FNCC, EUROCITES (sous réserve), Cités Unies et Gouvernements Locaux, le CLIDAC, les directeurs d’affaires culturelles d’Ile de France, le ministère de la Culture et de la Communication, partenariat en cours de construction.

Source : OPC

Classé dans:Evénements, Ingénieries, Politiques culturelles, , , , ,

Le Compendium a 10 ans

Pour le dixième anniversaire du Compendium, l’édition de référence pour l’étude et le suivi des politiques et des marchés liés à la culture en Europe rassemble les informations et les analyses les plus récentes compilées par les chercheurs et les experts du réseau, du Conseil de l’Europe et d’ERICArts.

Ces mises à jour concernent les réformes structurelles, les nouveaux dispositifs législatifs, les nouvelles politiques et les dernières statistiques de l’économie de la culture. 

Parmi ses dernières données :

  • Canada : entre 2008 et 2011, les budgets de la culture seront réduits de 29,4% et une diminution de 11,9% de la masse salariale est également prévue.
  • Bulgarie : de nouvelles données des théâtres, cinémas et galeries d’art montrent que leur fréquentation demeure stable.
  • Croatie : entre 2004 et 2007, le budget du ministère de la culture a augmenté de 50,64%.
  • Danemark : les dernières statistiques montrent la part du budget d’Etat accordée à la culture en 2006 était de 3,5% contre 2,3% en 2005.
  • Finlande : la contribution financière aux arts et à la culturel provenant des profits de la loterie nationale est passée de 70% en 2001 à 44,6% en 2008.
  • Géorgie : en 2008, le budget public de la culture a significativement augmenté son soutien au patrimoine et baissé sa contribution aux arts dramatiques et à la musique.
  • Irlande : l’allocation moyenne attribuée aux artistes va passer de 12180 à 20000 euros pour les trois prochaines années.
  • Italie : le rapport 2008 sur les fondations italiennes évalue leur soutien aux arts et à la culture à plus de 500 millions d’euros (dont 430 relevant de fondations de banques).
  • Lettonie : le rapport pour la recherche dans les industries créatives démontre dans son édition 2008 que le nombre d’emplois est en augmentation constante.
  • Macédoine : les statistiques montrent que le nombre de prestations artistiques (toutes disciplines confondues) ont diminué de manière significative.
  • Pays-Bas : les résultats des enquêtes sur la place de la culture auprès du public montrent que le vieillissement de la fréquentation et des audiences des événements de culture traditionnelle et classique semble s’être interrompu. Des augmentations significatives des jeunes publics (12-17 ans) visitant les musées et les lieux de spectacles ont été enregistrées.
  • Norvège : entre 2003 et 2006, la part des subventions publiques allouées à la diversité culturelle ont augmenté de 4,2% à 7,5%.
  • Irlande du Nord : malgré les coupures budgétaires du ministère de la culture, le budget du Conseil des arts d’Irlande du Nord sera augmenté de 7,55 millions d’euros entre 2008/2009 et 2010/2011.
  • Portugal : la part du budget alloué au ministère de la culture ces deux dernières années fut de 0,4% seulement (contre 0,6% lors des dix dernières années).
  • Russie : les subsides soutenant les membres de l’Union Créative seront augmentés à 800 000 euros en 2009, 1,4 millions d’euros en 2010 et 2,1 millions d’euros en 2011.
  • Serbie : les récentes études conduites sur la dépense culturelle moyenne par personne s’est réduite de 18,22 euros en 2004 à 15,52 euros en 2006.
  • Slovénie : en septembre 2008, la rémunération des personnels de la culture a été augmentée de 16% pour atteindre le niveau de l’ensemble des personnels de la fonction publique.
  • Espagne : les dernières études montre que l’emploi dans le secteur culturel a augmenté de 37% entre 2000 et 2006.
  • Royaume-Uni : les données récemment publiées sur les industries créatives montrent que la croissance annuelle du secteur a été de 6% entre 1997 et 2005, contre 3% pour le reste de l’économie.
  • Ukraine : le budget 2008 du ministère de la culture et du tourisme a augmenté de 30% par rapport à 2007 et le salaire moyen des employés de la culture a augmenté de 35%.

 

Classé dans:Ingénieries, Outils, Politiques culturelles, Ressources, , , ,

Créativité et innovation

L’université de Barcelone, la Fondation Interarts et l’European Network of Cultural Administration Training Centers (ENCATC) organisent un séminaire consacré à Créativité et innovation dans les projets de coopération culturelle, le 26 janvier 2009, à Barcelone.

Le Parlement européen a déclaré 2009 Année européenne de la Créativité et de l’Innovation souhaitant ainsi renforcer ces aspects dans les champs social et économique, et répondre plus activement aux défis et aux opportunités de la globalisation. Car l’heure est aux talents et aux compétences permettant d’accueillir le changement comme une chance et de s’ouvrir aux nouvelles idées qui favorisent l’innovation et la participation active à une société culturellement diverse et fondée sur la connaissance.

Cette journée vise à explorer les mécanismes existant dans les programmes européens et à débattre de l’entreprenariat de la créativité dans les structures culturelles publiques et privées afin de mieux évaluer l’importance du facteur d’innovation dans les projets de coopération culturelle et de prendre la mesure du défi en termes de compétition pour ce secteur.

La date limite d’inscription est le 20 janvier 2009.

Le bulletin d’inscription est téléchargeable.

Contact : Antoine Leonetti, Université de Barcelone ( aleonetti@ub.edu – (+34) 93 403 4427)

Classé dans:Evénements, Expériences, Politiques culturelles, , , , , ,

Colloque européen de l’OPC

La culture, si elle occupe de bien des façons une place de plus en plus importante dans la vie quotidienne des citoyens européens, apparaît comme un champ aux contours très flous. Fortes de ce constat, les sciences sociales s’attachent à rendre compte des dynamiques culturelles à l’œuvre au sein des sociétés.

Le colloque européen « Culture, territoires et société en Europe – Les politiques culturelles en question », organisé les 28 et 29 mai 2009 à Grenoble par l’Observatoire des politiques culturelles à l’occasion du vingtième anniversaire de sa création, en partenariat avec PACTE – CNRS (Université de Grenoble), traitera des nouveaux questionnements relatifs à l’articulation entre culture, territoires et société. Il a pour ambition de valoriser les travaux des jeunes chercheurs européens, de mieux identifier le rôle de la recherche dans le développement d’une société de la connaissance, de mettre en débat son apport à la décision publique et à l’action professionnelle.

Les propositions de contributions devront être envoyées au plus tard le 31 janvier 2009.

Télécharger l’appel à communication

Classé dans:Evénements, Ingénieries, Politiques culturelles, , , , , ,

Culture 2000-2007-2013

La Commission européenne organise une conférence de valorisation, Culture en mouvement, le 12 décembre à Bruxelles, qui portera sur les résultats des programmes Culture 2000 et Culture 2007-2013.

La conférence a pour objectif de présenter les résultats issus du programme Culture 2000-2006 et les premiers projets soutenus par le programme Culture 2007-2013.

Sur cette base, il s’agira d’engager un dialogue et un échange d’expériences et de bonnes pratiques entre les opérateurs culturels présents et les décideurs dans ce domaine.

Dix projets seront étudiés autour de cinq thèmes principaux :

  • la mobilité des artistes et la libre circulation des travailleurs ;
  • l’accès à la culture et la relation Culture et Éducation ;
  • l’accès au patrimoine ;
  • le dialogue interculturel ;
  • la créativité et l’innovation.

En parallèle des sessions, trente-cinq projets seront présentés sous forme d’expositions, y compris ceux étudiés lors de la conférence.

La conférence devrait réunir environ quatre cents opérateurs et responsables de l’élaboration des politiques culturelles.

Contacts : Direction générale Éducation et Culture, Commission européenne (version en anglais) ; Association pour le développement culturel européen et international (ADCEI) (version en français)

Classé dans:Evénements, Ingénieries, Politiques culturelles, , , , , , , , ,

Culture et mobilité

L’institut ERICarts a effectué six mois d’étude pour la Commission européenne entre Avril et Octobre 2008 sur la mobilité dans la culture et les secteurs créatifs. Il ne s’agit pas d’une étude destinée à être un audit de la mobilité en Europe, mais plutôt l’enquête et l’analyse de l’étendue et la portée des programmes européens de mobilité. 

Au cours de l’étude, ERICarts a recueilli des informations sur: 

  • les tendances de la mobilité dans les différentes régions de l’Europe; 
  • les débats récents qui ont lieu dans différents pays; 
  • les partiques de mobilité (leurs objectifs, les types d’appui, les bénéficiaires, les conditions d’éligibilité et la nature des prestations); 
  • les principales motivations pour les organismes de financement à l’appui de la mobilité; 
  • les principales sources où les professionnels peuvent trouver des informations sur la mobilité.

L’équipe a développé une classification des principaux types et objectifs de mobilité et a tenté d’évaluer, sur la base d’une offre plutôt limitée de données comparables, leur impact / leur efficacité. 

Ces recommandations opérationnelles sont destinées aux bailleurs des fonds de la mobilité dans les États membres et appelle à une action complémentaire de la part de la Commission européenne, qui respecte le principe de subsidiarité de l’action de l’UE dans le secteur culturel.

Pour consulter l’étude, cliquez ici.

Classé dans:Ingénieries, Politiques culturelles, Ressources, , , , , ,

Cultures croisées

Dans le cadre de la Présidence française de l’Union européenne (PFUE), le ministère de la Culture et de la Communication (Département des études, de la prospective et des statistiques/  Deps), en partenariat avec l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) et l’Institut national du patrimoine (INP), organise la rencontre   Europe : Cultures croisées, le 3 décembre à l’INHA à Paris.

Cette rencontre, ouverte à tous, a pour finalité d’imaginer de nouveaux moyens de développer l’interculturalité européenne à travers la connaissance que les peuples d’Europe ont de leurs voisins, la mobilité, le dialogue et les échanges.

La recherche de ces objectifs s’appuie sur une étude inédite, conduite selon la même méthode en Allemagne, en Italie et en France comme une expérience ouverte à tous les États membres de l’Union européenne et à la Commission européenne. Elle porte principalement sur les « références culturelles » et, dans une moindre mesure, sur les pratiques culturelles des populations des trois pays. Elle permet d’observer des spécificités nationales, d’identifier des références culturelles supranationales, de repérer des conditions de diffusion des cultures « de l’autre ».

Toutes les informations, ainsi que le formulaire d’inscription, obligatoire, sont en ligne sur le site dédié. Son accès est libre dans la mesure des places disponibles.

Elle se tiendra à l’auditorium Colbert, INHA/INP, 2, rue Vivienne, Paris 1er.

Classé dans:Evénements, , , , ,

OCDE, innovation & régions

Pour enrayer les délocalisations et aider les régions à se réorienter vers des niches de marché à forte valeur ajoutée, des programmes nationaux fondés sur des pôles d’activités (établissant des liens entre les entreprises, les individus et le savoir) ont été mis en place dans certains pays de l’OCDE. Ce rapport contient une analyse des objectifs de 26 programmes de 14 pays de l’OCDE. Y sont examinés : la répartition de ces objectifs, les instruments d’action et le partage des rôles à l’échelle intergouvernementale. Cet ouvrage intéressera les responsables de l’élaboration des politiques, les chercheurs, les entreprises ainsi que tous ceux qui s’emploient à promouvoir l’innovation et la compétitivité.

 

Année d’édition : 2008 / Réf. : 9789264031845 / 400 pages / ISBN : 978-92-64-03184-5

Source : la documentation Française

Classé dans:Gouvernances, Ingénieries, Ressources, , ,

Rencontres du Lazio

Les rencontres du Lazio (Rome) se dérouleront du 20 au 23 novembre 2008 et auront pour thème : Les régions de la grande Europe et la culture . En collaboration avec l’association italienne du Conseil des communes et régions d’Europe (AICCRE), la fédération AICCRE Lazio, la région du Lazio et la Province de Rome, il sera question de réunir les élus et les professionnels en charge de la culture au sein des collectivités territoriales de la grande Europe pour mieux analyser et préciser le rôle que jouent les régions, et plus généralement les territoires infra-nationaux, dans le secteur de la culture, leurs niveaux d’intervention selon les pays et selon les disciplines, ainsi que leurs rapports avec les autres collectivités territoriales, les États membres et les institutions européennes.

Contact : Les rencontres, Association des Villes et Régions de la Grande Europe pour la Culture , 8, villa d’Alesia, 75014 Paris (01 56 54 26 36 – info@lesrencontres.eu )

Classé dans:Evénements, Gouvernances, Ingénieries, Politiques culturelles, , , , ,

Potočnik et la libre innovation

Dans une tribune publiée dans le quotidien Delo, le slovène Janez Potočnik, commissaire européen pour l’Economie et la recherche, intervient en faveur du renforcement de l’échange du savoir au sein de l’UE : « Nous avons besoin de libertés qui renforcent notre créativité, notre esprit d’entreprise et notre potentiel d’innovation. Le savoir devient l’instrument du mouvement dans l’économie mondiale. … Nous œuvrons toujours beaucoup pour la consolidation des ‘quatre libertés de l’UE’ ; celles-ci garantissent, en principe, aux citoyens des Etats membres la libre circulation des personnes, des biens, des services et du capital. Mais le temps semble venu d’en ajouter une cinquième : la libre circulation des connaissances. … Lorsque nous recherchons la meilleure solution, nous la trouvons plutôt en la cherchant dans les 27 pays et pas seulement dans un seul. … Le modèle de la libre innovation, c’est-à-dire celui dans lequel les entreprises cherchent les connaissances les plus étendues et les meilleures qualifications quel que soit le site où elles sont établies, renforce la relation d’échanges entre les gouvernements nationaux et l’économie. … En effet, aucun pays ne peut en même temps assurer des connaissances hautement qualifiées et élaborer un savoir dans tous les domaines. L’efficacité de la recherche et de l’innovation n’est donc optimale que lorsque l’on dépasse le niveau national. « 

Classé dans:Analyses, Expériences, Gouvernances, Ingénieries, , , , ,

Création du CEEP

La Banque européenne d’investissement (BEI) et la Commission européenne ont lancé le Centre européen d’expertise en matière de PPP (CEEP). Objectif : permettre aux autorités publiques des Etats membres de l’UE et des pays candidats de devenir des participants plus performants aux opérations réalisées sous forme de partenariats public-privé (PPP).
Cette nouvelle collaboration entre les deux institutions de l’UE a été accueillie favorablement lors d’une cérémonie de signature organisée le 16 septembre 2008 à Paris dans le cadre de la présidence française de l’UE, et dont l’hôte était M. Hervé Novelli, Secrétaire d’État auprès du ministère de l’économie, de l’industrie et de l’emploi. À cette occasion, M. Philippe Maystadt, Président de la BEI, et M. Joaquín Almunia, Commissaire européen chargé des affaires économiques et monétaires, ont signé l’accord établissant le CEEP, en présence de M. Waldemar Pawlak, Vice-Premier ministre polonais, qui représentait les membres du CEEP. 

Le Centre européen d’expertise en matière de PPP qui vient d’être constitué permettra de partager les expériences, de rassembler et de synthétiser des informations en provenance de toute l’Europe sur les conditions à remplir pour réaliser des opérations efficaces et sur les compétences requises à cette fin. Des orientations en matière de bonnes pratiques seront ensuite données aux membres du CEEP dans l’objectif précis d’améliorer la gestion du secteur public, de réduire les coûts liés aux PPP et d’accroître le nombre d’opérations de ce type.

Pour plus de renseignements 

Source : groupe Le Moniteur.

Classé dans:Gouvernances, Ingénieries, , , ,

Culture Action Europe

La conférence 2008 de Culture Action Europe (nouveau nom du Forum européen pour les arts et le patrimoine) sera accueillie, du 23 au 25 octobre, par deux lieux privilégiés de la scène culturelle marseillaise, la Friche la Belle de Mai et Lieux Publics, et par le conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur.

La conférence se penchera sur deux thèmes principaux : la culture dans les relations extérieures de l’Union européenne et le rôle de la société civile dans l’élaboration des politiques culturelles européennes.

Elle est plus particulièrement destinée aux artistes et opérateurs culturels souhaitant développer leurs connaissances et contacts sur la coopération et les politiques culturelles européennes.

Pour en savoir plus sur le contenu des débats, sur le déroulé des journées de travail… et pour vous inscrire, le site dédié sera mis à jour régulièrement.

Contact : Scène Ouverte , c/o Culture Action Europe, 10, rue de la Science, B-1000 Bruxelles (+32 2 534 40 02 – marseille2008@cultureactioneurope.orgwww.cultureactioneurope.org)

Classé dans:Evénements, Expériences, , , , ,

Villes européennes auditées

Danuta Hübner, commissaire à la politique régionale a récemment présenté un audit sur la qualité de vie dans les villes européennes.

Ce bilan de santé des villes européennes est un outil dans le cadre de la politique de cohésion et de la stratégie pour l’emploi. Il est aussi un moyen pour les villes européennes de se comparer à leurs voisines, proches ou lointaines. Danuta Hübner considère que cette étude : « doit aussi être exploitée à tous les niveaux décisionnels (national, régional et local) et par toutes les politiques qui ont un impact sur les villes ».
Cette étude, réalisée en coopération avec EUROSTAT en 2006 et 2007, concerne 321 villes européennes (dont 32 françaises), représentant 25 % de la population européenne, soit 120 millions d’habitants. Les informations récoltées concernent plus de 300 indicateurs regroupant 9 domaines différents (démographie, social, économie, environnement, formation et éducation, mobilité et transports, société de l’information, culture et loisirs, engagement citoyen).
L’audit permet de constater certaines grandes diversités en matière démographique. En termes d’emploi, l’étude montre que les disparités sont souvent plus fortes à l’intérieur des villes qu’entre les villes elles-mêmes, d’où la nécessité de lutter contre la « ghettoïsation » qui est un des objectifs de la politique de cohésion. 
L’audit a aussi permis de faire apparaître des grandes disparités en matière d’environnement, et notamment sur la problématique des déchets. 
Certaines villes recyclant leur déchets à plus de 80 % (Dresde, Francfort) alors que d’autres en brûlent plus de 90 %.
Ces résultats donneront lieu à un second rapport de la Commission sur « l’état des villes en Europe » qui est prévu pour septembre 2009. A partir de cette date les rapports seront annuels.

Pour consulter les résultats, cliquez ici.


Classé dans:Gouvernances, Ingénieries, Outils, Politiques culturelles, Ressources, , , , ,

L’Axe Atlantique et la culture

A compter de 2009 l’Euro-région Galicie/Portugal du Nord fêtera tous les deux ans une Capitale de la Culture. Cette mesure doit contribuer à intensifier les échanges entre les villes appartenant à ces deux régions. Les manifestations s’étireront sur un à trois mois et couvriront divers domaines artistiques : des bandes dessinées à la musique en passant par la peinture, la littérature, le théâtre ainsi que la photographie et le cinéma.

La décision de nommer des Capitales de la Culture a été prise lors de la première réunion du comité culturel à Vigo (Galicie, Espagne), l’objectif étant une mise en contact transfrontalière des 34 districts (17 de chaque côté de la frontière).

L’axe atlantique (Eixo Atlântico) représente une sorte de lobby pour l’Euro-région au Nord-Ouest de la péninsule ibérique auprès des décideurs politiques au Portugal, en Espagne et de l’Union européenne.

Outre le comité chargé de la culture, le premier à s’être réuni, l’Axe compte un certain nombre d’autres comités, dont certains ont davantage d’influence politique comme par exemple le tourisme, le sport, l’éducation, construction et transports, et développement durable.

Source: Lusa News Agency

Classé dans:Expériences, Ingénieries, , ,

Dans l’actualité du DEPS

Pour celles et ceux qui n’ont pas pu participer les 2 et 3 octobre derniers aux troisièmes Journées d’économie de la culture qui se déroulaient au musée du Quai Branly, avec pour thème les Nouvelles frontières de l’économie de la culture, le site des JEC publie aujourd’hui en ligne les résumés et les supports des interventions. De quoi patienter en attendant la publication des actes.

Par ailleurs CEG publiera prochainement son témoignage sur les JEC, journées qui furent très éclairantes sur la situation actuelle et sur l’avenir du secteur mais aussi journées qui ont mis en exergue des différences fondamentales dans l’approche des problématiques du secteur.

Le Département des Etudes de la Prospective et des Statistiques du ministère de la Culture et de la Communication (DEPS) ne nous laisse pas non plus en reste en publiant les actes des « 2es Journées d’économie de la culture » dans la collection « Questions de culture » en vente à la Documentation Française et en nous informant de la toute prochaine disponibilité de la première étude empirique tendant à vérifier l’hypothèse de la longue traîne.

 

 

 

Classé dans:Evénements, Outils, Ressources, , , , , ,

Audience stats (year nine)

  • 392,349 page views

Network map today : 3020 experts members and contributors

Rejoignez 3 681 autres abonnés

Themes

Action artistique et culturelle Aménagement du territoire Architecture Art dans la ville Art et espace public Arts sciences et technologies Billets réflexifs Capitales européennes de la culture Coopération culturelle Coopération internationale Creative cities Création contemporaine Création numérique Cultural Engineering Group Culture et développement territorial Culture et innovation Dialogue interculturel Diversité culturelle Démocratisation de la culture Développement culturel Développement des territoires Développement durable Développement soutenable Economie créative Economie de la culture Equipements publics Ethique Europe Evaluation des politiques culturelles Financement de la culture Finances publiques Gouvernance culturelle Industries créatives Industries créatives et design Industries culturelles Ingénierie culturelle Ingénierie de la connaissance Ingénierie touristique Innovation Innovation sociale Interculturel Marché de l'art Marketing culturel Marketing des territoires Musées Musées et nouvelles technologies Mécénat Métropoles créatives Nouveaux médias Nouvelles gouvernances Nouvelles technologies Patrimoine Patrimoine numérique Politique culturelle Politique des territoires Politique européenne Politiques culturelles Politiques de l'innovation Politiques des territoires Politiques européennes Politiques publiques Politiques publiques et PPP Polémiques Prospective RGPP Réforme de l'Etat Réforme des collectivités territoriales Réformes Soft power Soutenabilité Tourisme Tourisme culturel Tourisme culturel et nouvelles technologies UNESCO Urban planning

Member of The Internet Defense League

%d blogueurs aiment cette page :