Cultural Engineering Group

Services & Ressources en ingénierie culturelle

Andalucía Virtual Proyect : dissemination of the cultural heritage through new technologies

adalucia virtual 1

Internet has become the most important tool for the promotion and difussion of cultural heritage, a system that opens the door to culture, where the user can get an amount of information never imagined before. Internet thus becomes a real revolution and paradigm of the culture of knowledge.

In Andalucia Virtual  are leaders in digital photography, multimedia and 360° virtual tours for the Internet, as de-monstrated by the quality of their work. Customers such as the City Council of Córdoba, the Provincial Council of Córdoba, Prasa, and many other references in the field of heritage and culture, have trusted them to make their cultural and dissemination projects known to the public.

In Andalucía virtual we can help spread and promote a cultural project, museum, exhibition or city through our technology in 360° virtual tours and through the implementation of augmented reality layers for LAYAR free app, available for both iPhone and Android devices.

With the evolution of new technologies we can offer the users a more complete view of the places that they can visit in the cities that interest them, as our project is not limited to images and text. We create virtual tours on real 360° fully interactive, including high resolution images and detailed factsheets, of the most prominent items, written by experts on the subject, with contrasted and reliable information.

Andalucía virtual also make reproductions of artworks in 3D, VR objects, videos documentaries and 3D sound (music, atmosphere and / or locutions), and  incorporate them as part of the visit to enrich it with all the information that users may desire. All of this is also compatible with all browsers and mobile devices, iPad and iPhone as well as Android devices.

Users from all around the world would have access to more and better information to plan their visits or trips, which will favor the affluence of visitors and their diversity, as Internet reaches all over the globe. The information that the visitor will obtain will be more reliable and of a better quality, because it will come from expert sources and will be contrasted.

Andalucia virtual

In short, the project Andalucía virtual is presented as a clear and safe bet for cultural promotion and webcasting of our cities and historical heritage.

You can also visit www.andaluciavirtual.com for more information and contact.

Classé dans:Evénements, Expériences, Ingénieries, Outils, , , ,

Culture augmentée

CultureClic, la culture augmentée sur mobile, était présentée officiellement le 18 février par Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’État chargée de la Prospective et du Développement de l’économie numérique, avec Bernard Benhamou, délégué aux Usages de l’Internet, dans le cadre de la présentation de Proxima Mobile, premier portail de services aux citoyens sur téléphone mobile. Cette application gratuite, disponible actuellement sur iPhone et Web mobile (prochainement sur les autres smartphones), est un guide, un espace de découverte, une boussole culturelle et bientôt un réseau social entièrement conçu pour un usage mobile autour de la culture, la littérature et la culture scientifique.
La réalité augmentée sur mobile permet à l’utilisateur une expérience totalement nouvelle. Grâce au catalogue de la Réunion des musées nationaux et aux archives Gallica de la Bibliothèque nationale de France, il peut découvrir des morceaux d’histoire avec des tableaux, révélant le lieu où il se trouve à travers cinq siècles : le Louvre, les premières photos au monde de Notre-Dame et de Montmartre en 1841, la construction du pont Neuf, la Place Royale de Bordeaux au XVIIIe siècle, le port de Marseille en 1900, et bien d’autres trésors. L’application permet également de trouver les 1 300 musées français géolocalisés, avec leurs informations pratiques (horaires, tarifs, billets…) et propose l’offre culturelle de proximité, avec plus de 600 événements culturels sur tout l’hexagone, extraits de l’agenda du Portail de la Culture (www.culture.fr), ainsi que le programme d’Universcience (Cité des sciences-Palais de la découverte).

Contact : Proxima Mobile (mobile@proximamobile.frwww.proximamobile.fr/?q=node/ )

Source : NTC/ ministère de la Culture et de la Communication.

Classé dans:Evénements, Expériences, Ingénieries, Outils, , , , , , , ,

Visite culturelle et TIC

Atout FranceLes technologies de l’information et de la communication (TIC) ont envahi la vie quotidienne suscitant de nouvelles pratiques et des nouveaux modes de consommation. De nouveaux services deviennent ainsi des éléments d’attraction supplémentaire pour les sites culturels et touristiques en permettant d’accompagner les visiteurs dans la découverte d’un lieu que la visite soit libre ou accompagnée. Les TIC ont également permis de démultiplier les contacts entre l’offre culturelle et touristique par l’apparition d’offres conjuguant ces deux dimensions. L’accès aux destinations a été naturellement facilité (promotion, vente et réservations en ligne, accès à une offre plus vaste et lisible, fidélisation…) et l’offre a également évolué sans cesse en matière d’usages : sites Internet, GPS, espaces multimédia, dispositifs de visites virtuelles…

L’enjeu est considérable et offre des perspectives nouvelles pour chaque établissement. Jusqu’à présent, seuls quelques sites majeurs pouvaient espérer une audience internationale. A présent, plusieurs centaines de millions d’internautes se trouvent à portée de tous ceux qui sauront construire une vraie attractivité via le numérique. Ceci suppose néanmoins certaines conditions : communiquer dans la langue de ses interlocuteurs, répondre à leurs attentes culturelles mais aussi pratiques, respecter leur diversité avec pédagogie et empathie.

Dans ce contexte, comment innover en faisant les bons choix ? Comment créer de la valeur utile pour chacun des acteurs concernés : visiteur physique ou électronique, gestionnaire de site ou responsable territorial ? Quel retour sur investissement attendre ?

C’est pour répondre à ces interrogations qu’ATOUT FRANCE a réalisé avec ses partenaires, la Direction des musées de France (DMF), le Centre des monuments nationaux (CMN) et l’Agence Régionale de la Société de l’Information de Midi-Pyrénées (ARDESI), ce guide pratique. La présente étude établit un panorama mondial des exploitations actuelles des TIC par les établissements et sites culturels. Elle en dégage les pratiques les plus prometteuses, et souligne les perspectives les plus mobilisatrices.

Non seulement il devient possible de mieux attirer les publics traditionnels (local, national, et international), mais aussi de s’adresser à un éventail beaucoup plus large de visiteurs potentiels. Toutes les analyses de sites ont été conduites au cours de l’année 2008, les exemples choisis n’ont qu’un objectif constructif : mettre l’accent sur les bonnes pratiques et les facteurs de progression, en permettant à chacun de bâtir sa stratégie numérique à partir d’indicateurs pertinents.

Cet ouvrage vient de paraître et est en vente en version PDF au prix de 35 € TTC sur le site Internet www.odit-france.fr

En version papier au prix de 40 € TTC sur le site de la Documentation française

Classé dans:Analyses, Expériences, Ingénieries, Ressources, , , , , ,

Flowersway

flowersway.logoTout récemment, un nouvel acteur est apparu sur le secteur du tourisme culturel, secteur où les TIC jouent un rôle de levier de développement de plus en plus incontournable. Orienté sur le plus beau des ressorts (« L’humanité du voyage »), Flowersway propose de partir à la découverte de nos territoires à travers des parcours inédits, le tout dédié et « brandé » comme autant de nouvelles façons de voyager. Ici tout est affaire de voyage, de création d’hospitalité et de rencontre.

Les marques et les institutions sont présentées selon des thématiques et selon leurs destinations et vu l’intelligence des formats de parcours/séjours proposés, il y a fort à parier que le site va non seulement se faire une place de choix dans les offres alternatives au tourisme un peu trop endormi sur ses lauriers mais va également s’imposer comme un opérateur et un partenaire de choix pour les institutions et les territoires.

Il manquait un nouveau média au tourisme, il manquait une nouvelle approche des territoires par la culture, il manquait une autre conception de la mise en tourisme et du marketing territorial. L’arrivée de Flowersway vient apporter une contribution importante pour l’avenir de ces secteurs, avec une offre dont l’attractivité va jusqu’à donner accès au site gratuitement à tous les professionnels et leur proposer des outils/widget seront à leurs dispositions dans la version 2 dès septembre.

Pour prendre plus précisément la mesure, voici un exemple pour les marques et fédérations sur des thématiques et un exemple pour les institutions sur leurs destinations. A noter également l’opération inaugurée tout récemment : Plein Soleil

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Classé dans:Expériences, Outils, , , , , , ,

Cityson.info

cityson.jpg Cityson.info est un audio guide des œuvres d’art public, pérennes ou éphémères, dans la ville a destination de l’internet et de la téléphonie mobile. Plate-forme utilisant la convergence de l’internet et de la téléphonie mobile, près d’une personne sur trois dans le monde utilise aujourd’hui un téléphone mobile et on compte presque 3 milliards de téléphones portables, cityson.info a fait le sage pari de considérer le téléphone mobile comme l’interface technologique la plus proche et la plus simple pour l’utilisateur. Ces deux technologies, au parcours et au développement si différent, semblent se rapprocher irrésistiblement autour de l’accès à l’information et de la mobilité pour créer un nouvel utilisateur, le Mobinaute.

Cityson.info est un audio guide a destination de ce Mobinaute et se propose d’ouvrir une nouvelle cartographie, une nouvelle représentation de l’espace parisien en mettant a disposition des créations sonores en lien avec des œuvres d’arts visuels dans leurs espaces publics. Œuvres pérennes ou éphémères, institutionnelles ou alternatives, telles qu’une scène de film ou une performance, s’attachant ici a la mémoire des lieux, en passant plus traditionnellement par la commande publique, jusqu’a l’architecture comme sculpture monumentale et signe plastique premier dans le paysage.

Cityson.info propose donc « d’hypermediatiser » l’espace physique de la ville grâce a une technologie de code 2D, ici le « flashcode » .

Ce code est imprime sur un sticker et place à proximité des œuvres dans l’espace public. Une fois scannerisé par l’appareil photo du mobile a partir de l’application « Mobiletag », il permet d’accéder immédiatement a une œuvre sonore réalisée par de jeunes artistes.

Ces créations sonores mélangent habilement et de façon inventive, création et documentation afin de renouveler le concept du documentaire et de l’audio guide. Le principe étant celui d’affirmer l’individualité des auteurs et de leur regard, tout en partageant leur vision avec le public afin de permettre a celui-ci de renouveler son attention face aux œuvres dans l’espace de la ville.

Source : Rhizome / Cityson.info

Classé dans:Expériences, , , ,

Un guide à suivre

Events arts councilL’Art Council d’Irlande du Nord vient de lancer un guide événementiel en ligne d’une simplicité qui en est presque insultante lorsqu’on sait la complexité et le manque de lisibilité des outils que les institutions culturelles nationales emploient généralement.

C’est là toute la réussite de la démarche. L’outil permet à toute institution et à tout citoyen de soumettre en ligne un événement géo-indexé. Déjà en ligne, le site est sur le point d’être lancé officiellement via un vaste plan de promotion qui démontre qu’en Irlande on a parfaitement conscience que le tourisme est une ressource précieuse.

A destination du grand public, ce guide en ligne a été conçu pour faire la démonstration de la qualité et de la quantité de l’offre événementielle artistique du pays et pour encourage le public à y participer.

Chaque utilisateur peut cliquer sur le comté de son choix et obtient instantanément la liste des événements locaux accessibles.  La recherche peut bien entendu se faire en combinant plusieurs critères mais ce qui fait la performance de l’outil c’est qu’un clic suffit pour prendre connaissance de l’offre au niveau local comme au niveau national.

Comme cela sera probablement expliqué lors du tout prochain lancement de l’outil, il est clair que l’objectif revendiqué est triple :

  • une démarche constante d’amélioration du service au public pour que celui-ci puisse accéder à la culture et y contribuer,
  • booster la fréquentation des événements pour renforcer plus encore l’offre touristique nationale et locale,
  • encourager le tourisme culturel comme levier économique supplémentaire, capable de faire plus fortement fructifier les investissements et les financements dans les domaines culturels et artistiques.

En tout état de cause, il faut bien reconnaître qu’avec la démarche d’intégration de l’outil au sein des différentes stratégies touristiques, culturelles et territoriales du pays, c’est un pas supplémentaire vers la mutualisation utile, décomplexée de tout discours, concrête et opérationnelle. Prenons-en de la graine…

Classé dans:Expériences, Politiques culturelles, Ressources, , , , , , ,

Itunes U

Trois des plus illustres institutions culturelles au monde – la Tate Modern, le Château de Versailles et la Fondation Cartier – viennent de rejoindre iTunes U, mettant à disposition des centaines d’interviews, de courts-métrages et de conférences que les internautes pourront télécharger gratuitement.

« Le château de Versailles, où convergent art et histoire, ouvre ses portes sur Internet à tous, curieux de découvrir la beauté de ce site culturel d’exception », déclare Jean-Jacques Aillagon, Président du Château de Versailles. « Aujourd’hui, les fonds sonores et audiovisuels mis en ligne en collaboration avec Apple représentent une formidable source d’information et d’apprentissage pour préparer et enrichir sa visite ».

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Classé dans:Expériences, Outils, , ,

Visiter grâce aux TIC

Journée technique d’ODIT France : les technologies de l’information et de la communication au service de la visite culturelle et touristique

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) qui ont envahi la vie quotidienne suscitant de nouvelles pratiques et des nouveaux modes de consommation transforment en profondeur les secteurs du tourisme et de la visite culturelle. Le contexte résultant des progrès techniques mais aussi des évolutions socioculturelles, géopolitiques, économiques est riche en opportunités mais aussi en risques nouveaux. Apparaissent des possibilités particulièrement prometteuses de valorisation du patrimoine culturel et naturel.

Les enjeux concernent directement les établissements culturels, les territoires, leur attractivité et plus généralement les différentes facettes de l’image de la France, le développement économique et humain du pays. La crise d’origine financière qui frappe le monde donne une actualité particulière à ces enjeux.

La journée technique du 5 mai permettra d’approfondir tous ces points en s’appuyant sur un travail approfondi qu’ODIT France a réalisé avec ses partenaires, la Direction des Musées de France (DMF), le Centre des Monuments Nationaux (CMN), et l’Agence Régionale de la Société de l’Information de Midi-Pyrénées (ARDESI), support de cette journée technique. Cette étude a en particulier permis de dégager dix indicateurs de la pertinence de l’exploitation des technologies numériques pour le déploiement d’une stratégie en trois temps. Cette stratégie aurait pour objet de renforcer et pérenniser l’attractivité tant des territoires que des établissements culturels et des autres acteurs désireux de participer à une action en partenariat.

Le premier temps correspond à la captation en ligne de l’intérêt du futur visiteur. Dès lors le public potentiel ne se limite pas à quelques centaines de millions de touristes privés ou professionnels mais à l’entourage des internautes du monde entier, déjà plus d’un milliard et demi de personnes. Dès cette étape, les établissements comme les territoires ont des possibilités inédites de communiquer, échanger, instruire, commercer à distance avec des visiteurs dits virtuels mais bien réels. Ces possibilités d’actions et transactions à distance peuvent prendre une importance critique si le contexte économique, politique ou les contraintes écologiques et/ou énergétiques limitent les déplacements physiques à grande distance.

Le deuxième temps est naturellement celui de la visite physique. La journée illustrera les pratiques et perspectives d’enrichissement de cette étape majeure grâce aux techniques numériques en faisant le point sur les meilleures pratiques mondiales.

Le troisième temps est celui de l’après visite : il s’agit de mieux profiter des techniques numériques  pour garder le contact avec les visiteurs tant virtuels que physiques, maintenir leur intérêt, approfondir contacts et échanges, amener ces visiteurs à se transformer en prescripteurs, ambassadeurs, et à revenir. Du point de vue touristique et économique, l’enjeu est de créer un « tourisme après le tourisme », un flux régulier de transactions. Du point de vue culturel, les établissements pérenniseront leur rôle et étendront dans l’espace et le temps leur influence.

Pour plus d’informations, cliquez ici

Classé dans:Evénements, Expériences, Ingénieries, Politiques culturelles, , , ,

Mediamatic Travel

On connaissait en France le tourisme urbain participatif, phénomène en émergence ces dernières années permettant de découvrir des villes et des quartiers de manière particulièrement originale. Voici que nos voisins néerlandais reprennent un temps d’avance en reliant cette fois-ci tourisme, culture et art contemporains.

En janvier 2009, la fondation Mediamatic en collaboration avec Partizan Publik ouvrira en effet la toute première agence de voyage basée sur le concept « Do It Yourself ». Mediamatic Travel (ainsi nommée) aura pour mission de faciliter les voyages dans la scène culturelle internationale contemporaine. Cette dernière produit partout et tout le temps, y compris où le public n’imagine que guerres, famines, vieilles pierres ou encore produits du terroir (les clichés nous mènent la vie dure). Le principe de Mediamatic Travel repose sur le lien que l’agence établit avec les opérateurs artistiques locaux, avec les visiteurs et les professionnels de l’action culturelle d’où qu’ils soient afin de donner une meilleure visibilité et de promouvoir les collaborations sur un territoire donné. L’offre touristique en devient enrichie de facto.

Pour cela, trois outils on été créés : un puissant réseau global en ligne, un catalogue de voyages particulièrement reluisant et une exposition au quartier général de Mediamatic à Amsterdam.

Mediamatic Travel est également un projet artistique en soi, utilisant de manière intégrée le tourisme pour réaliser un réseau global du sensible pour la création et l’innovation. Parmi les premières destinations figurant dans un catalogue déjà bien fourni : Le Caire, Damas, Novosibirsk, Tbilisi, Beyrouth, Durban, Dubai, Nairobi, Shenzhen, Shanghai, Mexico, Gaza, Istanbul, Kaboul, Tirana, Prague, Kyoto, Detroit and Rio de Janeiro

Chacun peut participer au projet. Il suffit pour cela de résider dans un lieu où il existe des scènes, des quartiers et des actions artistiques et culturelles en marge des circuits touristiques susceptibles d’être reliés à eux. Grâce à un puissant outil de réseau social, tout le monde peut ainsi devenir un sympathisant, un agent, un guide ou un opérateur. Pour celles et ceux qui auraient envie de participer à l’aventure, il suffit de cliquer ici.

Classé dans:Evénements, Expériences, Ingénieries, , , ,

Digital concierge

digital conciergeParmi les dernières innovations en matière de tourisme et de nouvelles technologies, Digital concierge constitue une réelle avancée.

Le programme Digital concierge, fruit de la coopération entre IDA (Infocomm Development Authority of Singapore) et le STB (Singapore Tourism Board), a été lancé en avril dernier à Singapour.

Ce programme a pour objectif d’aider à transformer le secteur dit « THR » (Tourism, Hospitality and Retail) et de promouvoir via l’utilisation des nouvelles technologies l’attractivité de Singapour.

Il permet d’obtenir des recommandations en temps réel sur les activités et les lieux touristiques de la ville, ainsi que des services et des informations personnalisés pour les visiteurs.

Actuellement en phase d’expérimentation, une étude complète de l’impact du programme sera fournie dans le courant de l’année et permettra de généraliser le dispositif à plus grande échelle.

Classé dans:Expériences, Ingénieries, , , , ,

Commentaire sur un article de tourismeculturel.net

Ci-dessous l’intégralité du commentaire posté à propos de l’article « Du bon usage des nouvelles technologies pour le tourisme culturel » du très utile site tourismeculturel.net

—-

Sans ne rien céder aux chants des sirènes technophiles, force est de constater que la question de l’appropriation des technologies issues du numériques jouent désormais un rôle stratégique pour les établissements et les équipements culturels.
 Si elles ont de plus en plus tendance à constituer un levier de développement capable de donner tout son sens à une stratégie lambda, il est nécessaire et impérieux de ne pas se tromper dans les choix à faire par rapport à la « chaîne de valeurs » de chacun.
 Des expériences et des solutions fleurissent en permanence mais on peut constater que les expérimentateurs ou les éditeurs de solutions ont dans leur majorité le réflexe de s’intéresser d’abord à l’offre (la maîtrise d’ouvrage) et à opposer la dynamique de l’offre et de la demande.


Si une stratégie priorisant la demande est un non-sens d’un point de vue de politique culturelle, la diffusion massive des technologies et de leurs artéfacts a néanmoins considérablement modifié la donne. 
A ce titre, le marketing découlant directement des stratégies des industriels des technologies crée magistralement les conditions d’exploitation de l’illusion d’une personnalisation de l’environnement du consommateur.
 Les attentes de ce dernier sont aujourd’hui très élevées et beaucoup pensent que le téléphone portable de type « smart phone » sera le support principal de cette personnalisation de l’environnement. D’autres, issus des industries créatives voient dans l’interopérabilité des outils, des interfaces et des systèmes un Eldorado de services personnalisés pour lesquels de nombreux « gisements » demeurent encore inexploités. D’autres encore, issus des réseaux, cherchent à stimuler les investissements dans les infrastructures en négligeant la notion de territoire(s) numérique(s).


Les maîtres d’ouvrages sont les acteurs majeurs du patrimoine matériel et du patrimoine immatériel. Ils savent combler les manques de leur offre (sites Internet plus complets, scénographies toujours plus adaptées, promotion et communication plus rayonnantes, politiques des publics proactives, numérisation-gestion-valirosation des collections, coopération territoriale plus en synergie, etc.). Ils sont eux aussi (et doivent le rester) porteurs de la démarche et de l’accompagnement du changement.


Ce ne sont pas les technologies, aussi innovantes soient-elles, qui doivent dicter ces changements mais la compréhension, l’analyse et le suivi des pratiques et des usages touristiques, culturels et sociétaux (y compris technologiques) intégrés dans une politique de tourisme, de culture et/ou de tourisme culturel.


A ce titre, je me réjouis de la dimension « ressource » et participative de tourismeculturel.net.

À l’heure de la société de la connaissance, les maîtres d’ouvrages ont les cartes en main.
Et qu’on ne s’y trompe pas : si « l’âge de l’accès » (Jeremy Rifkin) coïncide avec l’urgence de la démocratisation culturelle (après sa décentralisation partielle), cela n’est en rien dû au hasard.

Classé dans:Analyses, Ressources, ,

Audience stats (year nine)

  • 392,349 page views

Network map today : 3020 experts members and contributors

Rejoignez 3 681 autres abonnés

Themes

Action artistique et culturelle Aménagement du territoire Architecture Art dans la ville Art et espace public Arts sciences et technologies Billets réflexifs Capitales européennes de la culture Coopération culturelle Coopération internationale Creative cities Création contemporaine Création numérique Cultural Engineering Group Culture et développement territorial Culture et innovation Dialogue interculturel Diversité culturelle Démocratisation de la culture Développement culturel Développement des territoires Développement durable Développement soutenable Economie créative Economie de la culture Equipements publics Ethique Europe Evaluation des politiques culturelles Financement de la culture Finances publiques Gouvernance culturelle Industries créatives Industries créatives et design Industries culturelles Ingénierie culturelle Ingénierie de la connaissance Ingénierie touristique Innovation Innovation sociale Interculturel Marché de l'art Marketing culturel Marketing des territoires Musées Musées et nouvelles technologies Mécénat Métropoles créatives Nouveaux médias Nouvelles gouvernances Nouvelles technologies Patrimoine Patrimoine numérique Politique culturelle Politique des territoires Politique européenne Politiques culturelles Politiques de l'innovation Politiques des territoires Politiques européennes Politiques publiques Politiques publiques et PPP Polémiques Prospective RGPP Réforme de l'Etat Réforme des collectivités territoriales Réformes Soft power Soutenabilité Tourisme Tourisme culturel Tourisme culturel et nouvelles technologies UNESCO Urban planning

Member of The Internet Defense League